03 juin 2017

Deux jours Que je ne sors pas...

Deux jours
Que je ne sors pas.
Il pleut très fort
Sur le cerisier,
C'est le déluge.
Et les cerises,
Presque rouges,
Tombent
Comme
Feuilles mortes.
Je ferme
La fenêtre,
Et je me couche
À nouveau.
Deux jours
Que je ne sors pas,
Ou peut-être trois
Ou quatre ou cinq,
Je n'en sais rien,
Et puis,
Quelle importance.
Et les cerises,
Presque rouges,
Tombent
Comme
Feuilles mortes.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE