07 juin 2017

Il me faudrait Tout de suite...

Il me faudrait
Tout de suite
Une multitude
D’hallucinations.
Ça doit
Être bien
De vivre
Dans un asile
De fous.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE