La pianiste
Ne joue plus.
Ses mains
Tremblent
Trop.
Et de toute façon,
Pas de piano
Dans la maison
De retraite.
Tous
Ses enfants
Sont
Morts.
Pour
Ses 90 ans,
Pas de bougies,
Pas de gâteau,
Juste
Une semoule
Dégueulasse.
La pianiste
Ne joue plus.
Ses mains
Tremblent
Trop.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE