En sachant
Que mes adversaires
Pèsent la moitié
D'un tiers
Des lucarnes
Du Titanic,
Les soubresauts
Des horoscopes
Me chatouillent
Les valseuses.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE