03 décembre 2017

Patiemment, J’écoute La pop Molle...

Patiemment,
J’écoute
La pop
Molle
Des fourmis
En chaleur
Qui jouent
De la mandoline
Électrique
Sur le palier,
Devant
Ma porte.
Et les cafards
Rigolent,
Car ils sont
Numéro 1
Des ventes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE