31 janvier 2018

Une licorne Embaumée...

Une licorne
Embaumée
Perturbe
Le trafic  
Des fiches
De paie.
La formation
Artistique
Est assurée
Par des lutins
Claustrophobes.
Un gnome
Aveugle
Distribue
Des pelures
D’oignons.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


30 janvier 2018

L'alimentation Des allégories...

L'alimentation
Des allégories
N'est guère
Satisfaisante.
Un tourbillonnement
Emporte
Les pleurs
Des ours
En peluche.
En hiver,
Les équivoques
Rejoignent
La vérité.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

29 janvier 2018

Sur les anomalies De l’éternité...

Sur les anomalies
De l’éternité,
Nous laissons
Nos pourboires.
Les latrines
Sont bouchées,
L'innocence
Est en panne.
Une princesse
Accouche
D'une souris
Morte.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

28 janvier 2018

Quarante ans De moins...

Quarante ans
De moins,
J'aurai
Un de ces jours,
Quarante ans
De moins
Et une joie
Nouvelle.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

27 janvier 2018

Mais Où est-elle La poésie Dans ce monde...

Mais
Où est-elle
La poésie
Dans ce monde ?
Je vois
Des bras
Qui bougent,
J'entends
Des rimes,
Mais
Où est-elle
La poésie
Dans tout ça ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


26 janvier 2018

L'anorexie Mentale Des coccinelles...

L'anorexie
Mentale
Des coccinelles,
Développe
La parcimonie
Latente
Des esthètes.
Quelques
Méduses
Craintives
Se faufilent
Entre
Les séismes
Caractériels.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 janvier 2018

Cette année, Les garces...

Cette année,
Les garces
Ont bonne
Mine.
Elles portent
Autour du cou
Des espadrilles
Mortifères.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 janvier 2018

Tout près Du collimateur...

Tout près
Du collimateur,
La proie
Atavique
Esquive
Les pièges
Frémissants
Des boîtes
De conserve
En décomposition
Avancée
Qui explosent
Dans un festival
De folie
Institutionnelle,
De rage
Maniaque.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 janvier 2018

Les critiques Solaires...

Les critiques
Solaires
Font
Du bien
Aux malheureux
Incrustés
De l'histoire.
La tenancière
Du bordel
Se frotte
Les mains.
Les affaires
Reprennent.
Les coïts
Imperceptibles
Percent
Les sourires
Féconds
Des momies.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

22 janvier 2018

L’échographie Des classes Économiques...

L’échographie
Des classes
Économiques,
Révèle
Les vertus cachées
Des misanthropes.
Et une grenouille
Vomit
Le repas de midi
Sur le paillasson
De la Reine
Des phobies.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE