03 février 2018

Mon cadavre Putréfié...

Mon cadavre
Putréfié
Est recouvert
De terre.
Il dégage
Une odeur 
Nauséabonde
Qui n’arrête pas
Les milliers
De bêtes
Qui bouffent
Mes entrailles.
Mes yeux
Sont des mets
Délicieux.
Je suis
Le repas
Du percepteur
Du Diable.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE