28 février 2018

L'imperturbabilité Des thermomètres...

L'imperturbabilité
Des thermomètres
Finit par agacer
Les prises
De courant.
Les marins
Quittent
La montgolfière
Qui, touchée
Par un glaçon
Intermittent,
Échoue
Dans une crevasse
De thé vert.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


27 février 2018

Un chapon Aboulique...

Un chapon
Aboulique
Aboie
À l’intérieur
D'un œuf
Désappointé.
La trigonométrie
Des poules
Est invisible
À l’œil nu.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

26 février 2018

La vacuité Insolente...

La vacuité
Insolente
De trois 
Pains
Aux raisins,
Un ciel
De limonade,
L'outrageuse
Inaction
Nous asphyxie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 février 2018

Dans un triangle Isocèle...

Dans un triangle
Isocèle,
L'entraîneur
D'une
Crevette rose,
Lit la recette
De la mayonnaise
À l'envers.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 février 2018

L’éclectisme Des chansonniers Muets...

L’éclectisme
Des chansonniers
Muets,
Corrobore
Les hypothèses
Du gourou
Qui termine
Son monologue
Sous des averses
De grêle
Et de sifflets.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


23 février 2018

Les anchois Au citron Sont en vacances À Düsseldorf...

Les anchois
Au citron
Sont en vacances
À Düsseldorf,
Et les miroirs
Sont tristes.
Et puis,
De quoi on discute ?
Il existe
Une bourgade
Curieuse
Où les accidents
Sont rares,
Et l'indolence
Franchit
Le seuil
Des faux-semblants.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

22 février 2018

La décrépitude Des cigognes...

La décrépitude
Des cigognes
Annonce
La fin
Des frasques
Romanesques.
Un désappointement
Contagieux
Se loge
Dans les virages
Du cosmos.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

21 février 2018

Les pantomimes D'un astérisque...

Les pantomimes
D'un astérisque
Excitent
Un miséreux
Trait d'union
Qui éjacule
De l'encre
Rouge.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

20 février 2018

Le soliloque Effréné D'une génisse Déjantée...

Le soliloque
Effréné
D'une génisse
Déjantée,
Un pâturage
Exigu,
Une brèche
S'ouvre,
La fugitive
Respire
Enfin.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 février 2018

Une infinité D'ecchymoses...

Une infinité
D'ecchymoses
Sur les écailles
Du hasard,
Et une bruine
Verglaçante
Se dépose
Sur les marivaudages
Élégants.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE