30 novembre 2018

Mais le coq A chanté...

Mais le coq
A chanté,
Il a chanté
Quand même.
Et personne
Ne s'en plaindra,
Car le chant
Du coq
A déchiré
Les ténèbres.
Et le soleil
Reprend
Son travail
Laborieux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


29 novembre 2018

Les circonstances Ne sont pas Favorables...

Les circonstances
Ne sont pas
Favorables.
Des énergumènes
Ont pris
Les paroles
En otage,
Et les marins
N'entendent plus
Le chant
Des sirènes
Réveiller
Les vagues.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

28 novembre 2018

Il y a Un malentendu...

Il y a
Un malentendu,
Ce n'est pas moi
Le comédien.
Je suis
Un spectateur,
Où est-il passé
Le comédien ?
Je ne peux pas
Le remplacer,
Laissez-moi partir.
Je suis
Un spectateur,
Je ne connais pas
Le texte,
Je suis
Un spectateur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

27 novembre 2018

Mais pourquoi, Toi et moi...

Mais pourquoi,
Toi et moi,
Nous ne nous sommes pas
Connus
Il y a cinquante ans ?
On aurait pu
S'aimer
Plus longtemps.
On aurait pu
Courir
Sur les montagnes
Érotiques
Avec l'effervescence
De notre jeunesse.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

26 novembre 2018

À cet instant Précis...

À cet instant
Précis,
Je regarde
Tes yeux fermés,
Ton nez,
Ta bouche.
Tu fais semblant
De dormir.
J'attends
Que tu me dises
La phrase suivante :
Fais-moi jouir.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


25 novembre 2018

Les imperfections...

Les imperfections,
Je les garde
Précieusement,
Je les cultive
Comme des tomates
Dans un potager.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

24 novembre 2018

Belle crapule Tu es...

Belle crapule
Tu es.
Tu es
Une crapule,
Belle crapule.
Tu ne peux pas
Le nier
Que tu es
Une crapule,
Belle crapule.
C'est même
Écrit
Sur ton bonnet
Que tu es
Une crapule,
Belle crapule.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

23 novembre 2018

Un verre De bière À la main...

Un verre
De bière
À la main,
Une conne
Déambule
Sur la piste
De danse.
Même pas
Envie
De lui rouler
Une pelle.
Et le DJ s'amuse...
Stand By Me...
Stand By Me...
Et le DJ s'amuse...
La nuit se meurt
Comme le Roi
De Ionesco.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

22 novembre 2018

Chante-nous Quelque chose De drôle...

Chante-nous
Quelque chose
De drôle
Au lieu
De nous lire
Tes poèmes tristes.
Fais-nous
Un numéro
De cirque
Au lieu
De cracher
Ton spleen.
On n'en a rien
À foutre
De tes acrobaties
Mentales.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

21 novembre 2018

J'avais Commencé À nager...

J'avais
Commencé
À nager
Dans les fissures
Des métamorphoses
Cinglantes,
Et j'ai failli
Me noyer
Dans mes pensées
Obliques.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture