31 décembre 2018

De façon exponentielle...

De façon exponentielle,
Les lunes se croisent
Et se décroisent
Dans un périmètre
Établi à l'avance.
Néanmoins,
Cette théorie
A ses limites,
Et s'il pleut,
Je retourne
Le chapeau
Comme
Sur des roulettes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


30 décembre 2018

Une seconde Foudroyante...

Une seconde
Foudroyante
A suffi
Pour allumer
Les velléités
Avant-gardistes
D'un panda
Misogyne.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

29 décembre 2018

J'ai quand même Un drôle De nez...

J'ai quand même
Un drôle
De nez.
Est-il
Vraiment
À moi
Ce nez ?
Est-il
À quelqu’un
D'autre ?
Y a t-il
Quelqu’un
Qui a perdu
Un nez ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

28 décembre 2018

La gloire Inonde Les rêves Inachevés...

La gloire
Inonde
Les rêves
Inachevés.
Et mon
Regard
S'illumine
Dans les brumes
D'un passé
Prometteur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

27 décembre 2018

Mes interlocuteurs Ne m'entendent pas...

Mes interlocuteurs
Ne m'entendent pas.
Mes interlocuteurs
Ne me voient pas.
Je dois
Arrêter
De parler
Aux abominables
Hommes des neiges.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


26 décembre 2018

Un loup Chelou...

Un loup
Chelou
Suivait
Une poule
Maladroite
Sur le chemin
Du poulailler
Un matin
Où la pluie
Tombait
Sur les cordes
D'une guitare
Désaccordée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

25 décembre 2018

J'étais Communiste Quand j'avais 15 ans...

J'étais
Communiste
Quand j'avais 15 ans.
Avec le poing fermé,
Levé au ciel,
Je faisais ma révolution,
Quand j'avais 15 ans.
Et dans ma chambre,
La photo de Karl Marx
Était juste à côté
De celle de Sophia Loren,
Quand j'avais 15 ans.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

24 décembre 2018

Et si tout ça...

Et si tout ça,
Ce n'était
Qu'une répétition générale
Avant de naître
Vraiment ?
Bon... d'accord...
J'arrête
Avec la philosophie.
Heureusement
Qu'il reste
Des pâtes
Dans le frigo.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

23 décembre 2018

L'élégance Des gestes Superflus...

L'élégance
Des gestes
Superflus
Chatouille
L'ardoise.
Et Rosetta
Ne chante pas juste.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

22 décembre 2018

Dans Les coulisses D'un mouvement Perpétuel...

Dans
Les coulisses
D'un mouvement
Perpétuel,
Les livres
Sont broyés
Avant
D’être lus,
Car plus personne
Ne lit.
On ne lit plus,
Même pas
Les avis de décès,
Même pas
Les avis de décès.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture