14 février 2019

Une infinie Tristesse Secoue Les immeubles...

Une infinie
Tristesse
Secoue
Les immeubles
De la ville endormie.
Nous, les morts,
Nous n'avons plus
Notre mot à dire.
Les vivants
Décident tout 
À notre place.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture