01 avril 2019

Elle portait un manteau gris, déboutonné...

Elle portait un manteau gris, déboutonné.
Elle avançait vers moi.
Quand elle était à 20 mètres de moi,
Je me suis dit que sa mini-jupe
Était vraiment très courte.
Quand elle était à 10 mètres de moi,
J'ai vu sa chatte.
Elle était complétement nue
Sous son manteau gris, déboutonné.
J'aurais dû la suivre,
Il y avait sûrement un coup à jouer.
Mais il était presque minuit,
Et j'avais envie de rentrer
Pour t'embrasser partout.
C'est emmerdant 
D'être prisonnier d'un amour.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture