30 septembre 2019

Je suis un phénomène non identifié...

Je suis un phénomène non identifié,
Un ovni poétique
Précipité dans un trou noir.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


29 septembre 2019

Landru sentit comme un souffle sur le cou...

Landru sentit comme un souffle sur le cou.
Et sa tête tomba dans le panier.
Et ensuite, il ne sentit plus rien.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

28 septembre 2019

L'eau était chaude...

L'eau était chaude
Dans la baignoire.
L'eau était chaude,
Et caressait mon corps.
Et je me suis endormi.
Et j'ai rêvé que la baignoire
Volait dans l'espace.
Était-ce bien un rêve ?
Avez-vous vu
Une baignoire volante
Survoler Paris ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

27 septembre 2019

Nous, les vieux...

Nous, les vieux,
Pour nous faire plaisir,
On nous appelle "Seniors",
Car le mot "vieux" fait peur.
Je suis sénior, je suis sénior...
Ça sonne bien, mais...
Je suis quand même vieux !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

26 septembre 2019

Je chante a cappella...

Je chante a cappella.
Je n'ai pas besoin d'un piano.
Je n'ai pas besoin d'un orchestre.
Je chante a cappella.
Et de ma gorge sortent
Des millions de violons.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


25 septembre 2019

Tout le monde avance sauf moi...

Tout le monde avance sauf moi.
Ils ont envoyé paître le pitre que je suis.
Mais un jour, dans mon cercueil,
J'entendrai le diable m'appeler.
Il me donnera un rôle sur mesure.
Et je brulerai les planches
Et le cœur des femmes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

24 septembre 2019

Dans quel supermarché...

Dans quel supermarché,
Faisait-il ses courses, Victor Hugo ?
Avait-il des places gratuites
Pour les matchs du Paris Saint-Germain ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

23 septembre 2019

De choses inutiles...

De choses inutiles
Sont remplies mes journées.
Et rien ne facilite
Un changement de programme.
Trois soleils sur une toile
Ne ne se couchent jamais.
Rares sont les personnes
Qui lisent mes poèmes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

22 septembre 2019

L’hégémonie du virtuel...

L’hégémonie du virtuel
Pèse comme une montagne
Sur nos frêles épaules.
Le vide nous assomme.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

21 septembre 2019

Il y avait un ours...

Il y avait un ours
Dans une poubelle.
Il m'a fait de la peine.
Je l'ai ramené chez moi.
Je lui ai sauvé la vie.
J'aime les ours en peluche.
Ils me ressemblent
Quand ils sont
Dans une poubelle.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture