Ça se voit trop
Que le vieux octobre
Est amoureux
Des prémices de novembre.
Et l'hiver approche.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture