C'est presque l'hiver.
On lui a coupé
Le courant électrique.
Quel manque de pot
D'être vieux et pauvre.
Il guette la prochaine embellie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture