18 août 2017

Quand Sur la tombe De Molière...

Quand
Sur la tombe
De Molière,
L'obscurité
Se pose,
Un vaudeville
Onirique
Démarre.
Le rythme
Est soutenu,
L'auditoire
Est absent.
Molière
Répète
Son
One Man Show.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


17 août 2017

Le cosmos Dégouline...

Le cosmos
Dégouline
Entre
Les fissures
Du silence.
Rien
Ne torpille
La mécanique.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

16 août 2017

Beaucoup D'orgies En soirée...

Beaucoup
D'orgies
En soirée.
Inventaire
En cours.
Choisir
Son programme
En scrutant
L'insaisissable.
Beaucoup
D'orgies
En soirée.
Mystification
Impulsive.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 août 2017

Anatomie D'une traduction Estivale...

Anatomie
D'une traduction
Estivale.
Les mimiques
Transversales
Enflamment
Les guichets
Des bureaux
De poste.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 août 2017

Et les piquets De grève...

Et les piquets
De grève.
Et les piquets
De grève.
Un effleurage
Sensuel
Exige
Une technique
Expérimentée
Pour un départ
Abouti.
Céleste
Confession.
Et les piquets
De grève.
Et les piquets
De grève.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


13 août 2017

Rarement Je reste...

Rarement
Je reste.
Rarement
Je pars.
Rarement
Je vis.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 août 2017

En décomposition Avancée...

En décomposition
Avancée,
On ne pourra pas
Rejoindre
L'autre rive.
On n'aura pas
Droit
À l’immortalité
Prévue
Dans
Le contrat.
Lamentable
Escroquerie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 août 2017

À une seule Question, Je n'ai pas De réponse...

À une seule
Question,
Je n'ai pas
De réponse :
Où est-elle
Enterrée,
L'oreille
De Van Gogh ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 août 2017

Tout Petit, J'avais Des choses À dire...

Tout
Petit,
J'avais
Des choses
À dire.
Et mes
Balbutiements,
Personne
Ne les comprenait.
Aujourd'hui
Aussi,
Personne
Ne me comprend.
Immuable
Incommunicabilité.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

09 août 2017

Pour mille Raisons, Je suis là...

Pour mille
Raisons,
Je suis là
Où je suis.
Et de mon
Piédestal,
Je vois passer
Les gens.
Je ne suis
Qu'une statue,
Mais de mon
Piédestal,
Je voudrais descendre
Pour embrasser
La fille
Qui a fait
Battre
Mon cœur
De pierre.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE