12 janvier 2016

C'est une offre Exceptionnelle...

C'est une offre
Exceptionnelle
Madame.
C'est une offre
Que vous
Ne pouvez pas
Refuser.
Non,
Vous ne pouvez pas
Refuser
Madame.
Écoutez-moi bien
Madame,
Je vous offre
Trois poèmes
Au prix d'un
Et je vais
Y ajouter
Un baiser
Sur la bouche.
Vous refusez
Madame ?
Vous avez tort
Car le baiser
C'était
Avec la langue !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


11 janvier 2016

Nous sommes Des ombres...

Nous sommes
Des ombres
Sur les murs.
On ne fait
Que passer,
On ne reste
Pas longtemps.
D'autres
Viendront
Après nous
Et d'autres
Encore
Et d'autres
Encore.
Nos rêves
De jeunesse,
Le temps
Va les piétiner,
Et jusqu'à notre
Mort,
Nous ne serons
Que des ombres,
Des ombres
Sur les murs
Et quelques graffitis.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 janvier 2016

Laissez Pleurer Les guitares...

Laissez
Pleurer
Les guitares
De temps
En temps.
Laissez-les
Pleurer
Les guitares.
Ça crève
Le cœur
Une guitare
Qui pleure.
Laissez
Pleurer
Les guitares
De temps
En temps.
Laissez-les
Pleurer
Les guitares,
Pour les amours
Perdus,
Pour les années
D'errance
Pour les choses
Que l'on a dû
Quitter.
Laissez-les
Pleurer
Les guitares
Et vos yeux
Avec.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

09 janvier 2016

Quelle Belle équipe...

Quelle
Belle équipe,
Toi et moi !
Nos mouvements
Sont synchronisés.
Il en a
Fallu
Des entraînements
Pour en arriver là.
Quelle
Belle équipe,
Toi et moi
Et on ne va pas
S'arrêter
En si bon chemin.
Quelle
Belle équipe,
Toi et moi,
Mon immense,
Immense
Et immense
Amour !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 janvier 2016

La sortie C'est tout droit...

La sortie
C'est tout droit,
Au bout
Du dernier
Jour.
Chacun y va
Avec un
Petit
Espoir.
Peut-être
Qu'une fois
Sortis,
Tout va recommencer
Mais
Pour l'éternité
Et on sera
Tous ensemble,
Les gentils
Et les enculés
Car même
Les enculés
Seront devenus
Gentils.
La sortie
C'est tout droit,
Au bout
Du dernier
Jour.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


07 janvier 2016

La vie à deux C'est simple...

La vie à deux
C'est simple,
Un mot gentil
Par-ci,
Un mot gentil
Par-là.
La vie à deux
C'est simple,
Un bisou
Le matin,
Un câlin
Le soir.
La vie à deux
C'est simple
Mais
La vie tout seul
C'est mieux,
Une branlette
Le matin,
Une branlette
Le soir,
La vie tout seul
Ça n'a pas de prix.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 janvier 2016

Défense De stationner...

Défense
De stationner,
Circulez,
Il ne se passe
Rien.
C'est juste
Un poème,
Un de plus,
Peut-être
Celui de trop.
Défense
De stationner,
Partez, Partez
Mais puisque
Je vous
Le dis,
Partez, partez.
Ceci
C'est un poème
Qui n'est pas
Fini
Et je n'ai pas
Envie
De le partager.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

 

05 janvier 2016

Une semaine À Courchevel...

Une semaine
À Courchevel,
Un accident
De ski
Et son existence
A changé
De parcours.
La voilà
Immobilisée
Dans un lit
D'hôpital
Depuis
Bientôt six mois.
Tout le monde,
Autour d'elle,
Parle de coma,
D'état végétatif.
Son mari
Voudrait bien
Débrancher
La machine
Pour la faire
Partir.
Elle n'a pas
Envie
De partir.
Elle entend tout,
Elle comprend tout
Mais son problème
C'est qu'elle
N'arrive pas
À parler,
Elle n'arrive pas
À bouger.
Une semaine
À Courchevel,
Un accident
De ski.
Elle voudrait
Crier
Que c'est son mari
Qui l'a poussée
Dans le ravin.
Elle voudrait
Crier
Que son mari
A voulu la tuer,
Son mari
Qui voudrait bien
Débrancher
La machine
Pour la faire
Partir.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

04 janvier 2016

Pickpocket C'est un bon métier...

Pickpocket
C'est un bon métier
Mais il faut étudier
Pour ça.
On ne s'improvise pas
Pickpocket
Du jour
Au lendemain.
Moi, j'ai suivi
Des cours
Particuliers
Où on m'a expliqué
Tous les secrets
Pour devenir
Un bon
Pickpocket.
Pour le moment,
Je suis stagiaire,
Je fais les poches
Des aveugles
Car comme a dit
Si bien mon professeur
Pas vu pas pris,
Pas vu pas pris
.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

03 janvier 2016

Une feuille morte...

Une feuille morte
Voltige
Dans le ciel
Et tombe
Sur le toit
D'un taxi vide,
Vide
Comme la rue,
Vide
Comme la vie.
Quoi que l'on fasse
On est toujours
Perdants
Et même
Les trophées
Que l'on gagne,
On ne pourra pas
Les garder
Et le taxi
Attend
La prochaine
Feuille morte
Et le prochain
Client.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE