16 novembre 2015

À chacun Sa tablette...

À chacun
Sa tablette,
À chacun
Son portable,
À chacun
Son appart,
À chacun
Sa maison,
À chacun
Son boulot,
À chacun
Ses loisirs,
À chacun
Son parti,
À chacun
Son chanteur,
À chacun
Ses amours,
À chacun
Ses douleurs,
À chacun
Sa misère,
À chacun
Sa richesse,
À chacun
Sa vie,
À chacun
Sa mort
Et je m'arrête là
Car à chacun
Son temps.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


15 novembre 2015

Ils sont tous Méchants...

Ils sont tous
Méchants,
Ils sont prêts
À tout
Pour un bout
De paradis.
Ils sont tous
Méchants,
Ils peuvent tuer
Leurs mères
Pour une place
Au soleil.
Ils sont tous
Méchants,
Ils peuvent trahir
Leur meilleur ami
Pour quelques jours
De bonheur.
Ils sont tous
Méchants
Les hommes
Et parfois
Ils nous abandonnent
Pour partir
En vacances.
Nous ne sommes
Que des chiens,
Nous ne sommes
Que des chiens,
Il nous manque
La parole
Mais parfois
Nous parlons.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 novembre 2015

Elle a passé Un long week-end...

Elle a passé
Un long week-end
De sexe
Avec un mec
Rencontré
Aux Galeries Lafayette.
Il l'a baisée
Comme une bête.
Elle a jouit
Des centaines
De fois
Et des centaines
De fois
Elle a crié,
Elle a crié,
Elle a crié,
Elle a crié
Comme elle
N'avait jamais crié
De sa vie.
Elle va remettre ça
Le week-end prochain
Avec un autre inconnu.
Le sexe,
Il n'y a
Que ça
Qui compte
Pour elle,
Le sexe
Et les beaux
Restaurants.
La vie
Est trop courte
Pour attendre
Le prince charmant,
Il lui faut des mecs
Pour crier,
Pour crier,
Pour crier.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 novembre 2015

Je suis amoureux Du ciel...

Je suis amoureux
Du ciel,
Je suis amoureux
Du soleil,
Je suis amoureux
De la lune,
Je suis amoureux
Des étoiles,
Je suis amoureux
De la mer,
Je suis amoureux
De la montagne,
Je suis amoureux
De la campagne,
Je suis amoureux
De la peinture,
Je suis amoureux
De la musique,
Je suis amoureux
De la bonne cuisine,
Je suis amoureux
De la vie,
Je suis amoureux
De tout
Sauf de toi,
Eh oui,
Sauf de toi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 novembre 2015

Je construis Un château...

Je construis
Un château
De sable
Sur une plage
Et au fur
Et à mesure
Que je le construis,
La mer
Le détruit.
Chaque instant
De ma vie
C'est une fuite
En avant.
De mon passé
J'ai tout perdu,
Il ne me reste
Plus rien.
Ce midi
J'irai voir
Les bobos parisiens
Qui bouffent
Rue Montorgueil,
Ça me changera
Les idées.
Hier,
Je suis allé voir
Les bonobos
Au Jardin
Des Plantes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


11 novembre 2015

Les gens Qui sont en guerre...

Les gens
Qui sont en guerre,
Ils aimeraient sortir
De leurs tanières
Pour promener
Au soleil
Leur misère.
Les gens
Qui sont en guerre,
Ils aimeraient une vie
Plus régulière,
Plus jamais
De cercueil
Pour leurs frères
Et moi
Qui n'ai jamais eu
De fusil,
J'aimerais
Que tout le monde
Soit gentil
Mais je peux
Toujours courir
Mais je peux
Toujours courir.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 novembre 2015

Promenons-nous La nuit...

Promenons-nous
La nuit
Au  bord
De la Seine
Comme Jane Birkin
Et Serge Gainsbourg
Quand ils
Se sont connus.
Promenons-nous
La nuit
Au  bord
De la Seine
Tant que l'amour
Nous appartient,
Tant que 
Nos cœurs
Battront
L'un pour
L'autre.
Faisons
De notre vie
Un rêve
Permanent.
Allumons
Les étoiles,
Allumons
Les étoiles
Dans le ciel
Pour les autres
Amoureux
Qui comme nous
Se promènent
La nuit
Au bord
De la Seine.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

09 novembre 2015

Quand elle Se regarde...

Quand elle
Se regarde
Dans
Un miroir,
Elle a du mal
À s'avouer
Qu'elle est moche
Et pourtant
Elle a un nez
De travers,
Des lèvres
Trop fines
Et les yeux
Qui louchent.
Oui, elle est moche
Et alors ?
Elle fera avec.
Elle a déjà baisé
Avec le mec
De sa meilleure amie.
Il paraît
Que les hommes
Préfèrent
Les moches.
Avec son nez
De travers,
Ses lèvres
Trop fines
Et ses yeux
Qui louchent,
Elle ira
À la conquête
Du monde
Et un jour,
Elle aussi
Fera la une
Des magazines
Avec son nez
De travers,
Ses lèvres
Trop fines
Et ses yeux
Qui louchent.
Oui, elle en est sûre,
Elle fera la une
Des magazines.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 novembre 2015

J'ai mis Ma vie...

J'ai mis
Ma vie
Sous plastique
Pour ne pas
Abîmer
Mes derniers
Jours.
Je baise
De moins
En moins.
Les éjaculations
Se font rares.
Je mange peu,
Un plat léger
À midi,
Une soupe
Le soir.
La nuit
Je suis
Envahi
Par mille
Pensées.
Je suis
Un presque vieux.
Dans les bus
Les jeunes
Me cèdent
Leurs places.
Un jour
Je finirai
Dans une
Maison
De retraite
Avec d'autres vieux
Encore plus vieux
Que moi
Et on jouera aux cartes
Tous les après-midi
Et puis la nuit
Chacun
Dans son lit,
On se souviendra
Qu'un jour
On a été vivant.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 novembre 2015

Elle est belle Et gentille...

Elle est belle
Et gentille,
La fille
Qui fait
Des passes
Pour trois fois rien
Et si
T'as pas
D'argent
Mais
T'es beau gosse,
Elle te fera
Monter chez elle
Quand même.
Elle est belle
Et gentille,
La fille
Qui fait
Des passes
Pour trois fois rien.
Je suis
Monté chez elle,
Un soir
Qu'il faisait froid
Et sur son lit
Douillet,
On a passé
La nuit...
Et le matin,
Elle m'a donné
Des sous.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE