15 septembre 2015

Je pisse Sur les chansons D'amour...

Je pisse
Sur les chansons
D'amour.
Je pisse
Sur tout ce qui
Est poésie,
Je pisse,
Je pisse
Et je pisse
Encore.
Tiens,
Je pisse aussi
Sur ce poème,
Je pisse,
Je pisse
Et je pisse
Encore
Car aujourd'hui
Mon cœur
Est aussi dur
Que les pierres
Des cathédrales,
Car aujourd'hui
Mon cœur
Est aussi dur
Que le marbre
Des statues
Car aujourd'hui
Je ne ressens
Plus rien,
Plus rien,
Plus rien.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


14 septembre 2015

Il n'y a rien De plus inutile...

Il n'y a rien
De plus inutile
Qu'un poème.
Il ne pèse
Pas grand chose
Un poème.
Il ne sert 
À rien du tout
Un poème.
Tu le lis,
Tu l'oublies.
Tu le lis,
Tu l'oublies.
Tous ensemble,
Tous ensemble,
Tu le lis,
Tu l'oublies.
Tu le lis,
Tu l'oublies.
Tous ensemble,
Tous ensemble,
Tu le lis,
Tu l'oublies.
Tu le lis,
Tu l'oublies.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 septembre 2015

Qu'est-ce qu'elle est Laide...

Qu'est-ce qu'elle est
Laide
La Tour Montparnasse,
Bourrée d'amiante
Et d'employés
Modèles.
Qu'est-ce qu'elle est
Laide
La Tour Montparnasse
Quand le soleil
Caresse ses vitres.
Qu'est-ce qu'elle est
Laide
La Tour Montparnasse,
Elle est aussi
Laide
Qu'une vieille fille
Qui n'a jamais
Connu l'amour.
Qu'est-ce qu'elle est
Laide
La Tour Montparnasse,
Elle a tout
Contre elle
Mais le pire
C'est qu'elle
Ne penche pas,
Elle a tout
Contre elle
Mais le pire
C'est qu'elle
Ne penche pas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 septembre 2015

Avant Il y avait...

Avant
Il y avait
Les cabines téléphoniques,
Aujourd’hui
Il y a
Les téléphones portables.
Avant
Il y avait
Les télégrammes,
Aujourd’hui
Il y a
Les SMS.
Avant
Il y avait
Le Minitel,
Aujourd’hui
Il y a
Internet.
Avant
Il y avait
Le franc,
Aujourd’hui
Il y a
L'euro.
Avant
Il y avait
Les vinyles,
Aujourd’hui
Il y a
Les CD.
Avant
Il y avait
Les cassettes vidéos,
Aujourd’hui
Il y a
Les DVD.
Avant
Il y avait
Toi,
Aujourd’hui
Il n'y a
Rien.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 septembre 2015

J'ai trouvé Un éléphant...

J'ai trouvé
Un éléphant
Dans une poubelle,
Un petit
Éléphant
En peluche.
Enfin...
Je ne suis
Pas sûr
Que ce soit
Un éléphant,
C'est peut-être
Un rat,
Un gros
Rat
En peluche.
Une chose
Est sûre,
Cette bête
En peluche
Que j'ai trouvé
Dans une poubelle,
Que ce soit
Un éléphant
Ou un rat,
Je l'aime déjà
Et pour toujours
Je vais la garder.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


10 septembre 2015

Moi...

Moi,
Je connais tout
Sur le sujet.
Moi,
Je sais
Ce qu'il faut faire.
Moi,
Je n'irai pas
Par quatre chemins.
Moi,
J'irai
Droit au but.
Moi,
Moi,
Moi,
Moi,
Moi
Je suis
Comme toi,
Comme toi,
Comme toi,
Comme toi,
Moi,
Je suis égoïste,
Moi,
Je ne pense
Qu'à moi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 septembre 2015

Je marche Boulevard Du Montparnasse...

Je marche
Boulevard
Du Montparnasse,
Assis
À la terrasse
Du Select,
Il y a
Benjamin Biolay.
Je le regarde,
Il me regarde,
Il me regarde
Longtemps.
Finalement,
Avec mon look
D'enfer,
Je suis plus beau
Que lui.
Oui,
J'en ai
La certitude,
Il peut
Toujours courir,
Je suis plus beau
Que lui.
Je marche
La tête haute
Boulevard
Du Montparnasse,
Je marche
La tête haute
Car je suis plus beau
Que Benjamin Biolay,
Je suis plus beau
Que Benjamin Biolay
Et peut-être,
Je chante
Mieux que lui.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 septembre 2015

Dans un placard...

Dans un placard,
Il a rangé
Toutes ses toiles.
Il en avait
Plein le cul
De les voir
Accrochées
Aux murs
De son atelier
Minuscule.
Depuis six mois
Il n'a rien
Vendu.
À quoi ça sert
De peindre
Un monde
Qui ne veut pas
De toi ?
La vie
D'artiste
Est trop dure
Quand on n'est pas
Connu.
On cherche
La lumière
Et on crève
Dans le noir,
On cherche
L'absolu
Et même
Le diable
Ne veut pas
De nous.
Regardez,
Regardez
La dernière
Pirouette
D'un artiste
En détresse,
Le dernier
Spectacle
Avant
La fin
Du monde.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 septembre 2015

J'ai perdu...

J'ai perdu
Mon chemin,
Je ne sais
Plus
Où je suis,
Je ne vois
Que des ombres
Qui s'agitent,
Je ne vois
Que des maisons
Brûlées.
Tout est parti
En fumée,
Il ne reste
Plus rien.
Il n'y a plus
Personne.
Tout le monde
A disparu.
Ça y est,
J'ai compris,
Ça y est,
J'ai compris,
Je suis mort,
Je suis mort,
Je suis arrivé
En enfer,
Je suis arrivé
En enfer...
Le réveil sonne,
C'était
Un cauchemar,
C'était
Juste
Un petit
Cauchemar
Et pour l'enfer
Ce n'est
Que partie remise.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 septembre 2015

Qu'est ce qu'ils sont Cons Les oiseaux...

Qu'est ce qu'ils sont
Cons
Les oiseaux
Dans le ciel.
Ils déploient
Leurs petites ailes,
Un virage
À droite,
Un virage
À gauche
Et au bout
Du voyage
Ils s’écrasent
Sur la chaussée
Comme
Des avions
En papier
Et nous
On fait pareil,
Un virage
À droite,
Un virage
À gauche
Et on s’écrase
Sur la chaussée
Comme
Des avions
En papier.
Qu'est ce qu'ils sont
Cons
Les oiseaux
Dans le ciel.
Ils sont
Cons
Les oiseaux,
Ils sont
Cons
Quoi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE