23 septembre 2017

Le soprano A perdu La voix...

Le soprano
A perdu
La voix
Dans un embouteillage
Récalcitrant.
Le récital
Est maintenu,
Car les chiens
Ont payé
Les boulettes,
Et la fête
Bat son plein.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


22 septembre 2017

Pour la peste Des molécules...

Pour la peste
Des molécules,
Aucun
Traitement.
L’hygiène
Mentale
Demande
Une transparence
Sans faille,
Et on passe
La douane
De justesse.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

21 septembre 2017

Les interlopes Du marathonien...

Les interlopes
Du marathonien,
Redessinent
Les pavés.
Le papier
Cadeau
Ne manque pas
D'allure.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2017

Dénouement Asymétrique...

Dénouement
Asymétrique
D'une épreuve
Inédite.
Les artichauts
Ont rejoint
L’Amérique
À la nage.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 septembre 2017

Le cycle postmoderne...

Le cycle postmoderne
Se moque
Du protagoniste
Principal.
Tout repose
Sur l’intrigue.
La mésentente
Limite les débâcles.
La crinoline
Elliptique
Ouvre le bal.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


18 septembre 2017

La gymnastique Des nectarines...

La gymnastique
Des nectarines,
Courbe le dos
Des vacanciers.
Philanthropie
Inusuelle,
Ébahissement
Impudique.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 septembre 2017

L’araignée A trouvé Porte close...

L’araignée
A trouvé
Porte close.
La géométrie
Des rectangles
Brouille
Les cartes
De visite.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

16 septembre 2017

La léthargie Des pandas...

La léthargie
Des pandas,
C'est un raisonnement
À l’équateur.
Je ne vous prêterai pas
Mon grille-pain
Pour voir le monde
Du bon côté.
Le cumul des mandats
Obscurcit
La magnificence
Des peupliers.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 septembre 2017

En sachant Que mes adversaires...

En sachant
Que mes adversaires
Pèsent la moitié
D'un tiers
Des lucarnes
Du Titanic,
Les soubresauts
Des horoscopes
Me chatouillent
Les valseuses.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 septembre 2017

La cacophonie Recroquevillée Des burins...

La cacophonie
Recroquevillée
Des burins,
Condamne
Les sculpteurs
À une vie
Monacale.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE