21 août 2016

Tu ne la vois pas La mort ?...

Tu ne la vois pas
La mort ?
Elle nous tend
Ses bras,
La mort.
Elle nous chérit,
La mort.
Elle nous suit
Pas à pas,
La mort.
Elle est avec nous
Depuis
Notre enfance,
La mort.
Chaque nuit,
Elle veille
Sur nous,
La mort.
Chaque matin,
Elle nous pousse
Hors du lit,
La mort,
Comme pour nous dire :
« Vas-y,
Je t'offre
Un autre jour,
Profites-en. »
Et puis,
Le moment venu,
Elle nous prend
Avec elle,
La mort,
Elle nous prend
Avec elle
Pour toujours,
Car elle nous aime
Trop,
La mort.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


20 août 2016

Le temps, Il fait son boulot...

Le temps,
Il fait son boulot
Sans jamais
Se plaindre.
Le temps,
Il n'est jamais
En grève.
Le temps,
Il ne descend
Jamais
Dans la rue
Pour manifester.
Le temps,
On ne peut pas
Lui taper dessus
À coups
De matraque.
Le temps,
On ne peut pas
L’arrêter.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 août 2016

Depuis Combien De siècles...

Depuis
Combien
De siècles,
Je n'ai pas
Réécouté
Une chanson
De Gilbert Bécaud ?
Par négligence
Ou par flemme,
Trop souvent
On oublie
Les petits
Plaisirs
Quotidiens
Qui ne servent pas
À grand chose
Mais qui nous font
Du bien
Quand même.
Depuis
Combien
De siècles,
Je n'ai pas
Relu
Une nouvelle
De Maupassant ?
Par négligence
Ou par flemme,
Trop souvent
On oublie
Les petits
Plaisirs
Quotidiens
Qui ne servent pas
À grand chose
Mais qui nous font
Du bien
Quand même,
En attendant
Le vide.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 août 2016

Le problème C'est moi, Le problème C'est toi...

Le problème
C'est moi,
Le problème
C'est toi,
Le problème
C'est nous.
Le problème
C'est notre
Logement
Qui ressemble
À une poubelle.
Suicidons-nous,
Foutons le camp
D'ici.
Suicidons-nous
Tout de suite.
Suicidons-nous
Tout de suite.
Non, attendons
Encore un peu.
Laissons passer
La nuit,
Laissons passer
La nuit,
Et après
On verra.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 août 2016

Étendu Sur les rails...

Étendu
Sur les rails,
J'attends
Le TGV
De 20h50
Qui va broyer
Mon corps.
J'ai mis
Un pull-over
En laine,
Car il fait
Un peu frisquet,
Et je n'ai pas
Envie
D'attraper
La crève
Avant
De crever.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


16 août 2016

On mangera Des oranges...

On mangera
Des oranges
Et des clémentines,
Et puis couchés
Sur l'herbe,
On regardera
Passer
Les nuages
Et les avions.
Il suffit
Que tu t'approches,
Et tout
Devient beau.
C'est un après-midi
Féerique
Dans nos vies
Éphémères.
On regardera
Passer
Les nuages
Et les avions.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 août 2016

Si j'avais Un revolver...

Si j'avais
Un revolver,
Si j'avais
Un beau
Revolver,
Il y a
Des fortes
Chances
Qu'à cet instant
Précis,
Je me tirerais
Une balle
Dans la tête.
J'ai les idées  
Confuses,
Je n'arrive plus
À respirer.
J'ai envie
De sortir.
Qui sait...
Peut-être
Je vais
Rencontrer
Une jolie
Demoiselle
Qui va changer
Ma vie...
Qui sait...
Elle va
Peut-être
M'acheter
Un beau
Revolver.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 août 2016

Un mauvais Jour, Un amour Se casse...

Un mauvais
Jour,
Un amour
Se casse,
Comme
Se cassent
Les jouets
Des enfants.
On bricole,
On bricole
Pour recoller
Les morceaux,
Mais
Ça ne marche pas.
Et alors
On se quitte,
Et parfois
On se retrouve,
Et puis
On se quitte
À nouveau.
Oui,
Un mauvais
Jour,
Un amour
Se casse,
Comme
Se cassent
Les jouets
Des enfants.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 août 2016

Ça me fait De la peine De voir...

Ça me fait
De la peine
De voir
Tous ces gens
Qui se bousculent
Pour un petit bout
De ciel.
Je suis sûr
Qu’après
La dernière
Seconde,
Il n'y aura pas
De temps
Additionnel.
Ce sera
Le black-out
Éternel.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

 EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 août 2016

Dans un futur Très proche...

Dans un futur
Très proche,
J'envisage
Un changement 
Radical
De mon comportement.
Je ferai
Des efforts
Mon amour,
Je ferai
Des efforts
Pour te plaire
Davantage.
Je ferai
Des efforts
Pour rendre
Ton avenir
Moins désagréable,
Car tu le mérites
Bien,
Mais en attendant,
Prépare-moi 
Le dîner,
Et n'oublie pas
Que les pâtes,
Il faut les cuire
Al dente.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE