20 décembre 2015

Il semblerait...

Il semblerait
Que l'on a tous
Une âme
Et que c'est
Dieu
Qui nous l'a donné.
Il semblerait
Que l'on a tous
Une âme
Et que le diable
Veut nous l'acheter
Mais moi,
Je ne l'ai jamais vu
Le diable
Et j'ai bien peur
Que mon âme,
Elle va me rester
Sur les bras.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


19 décembre 2015

Dans les marchés De Naples...

Dans les marchés
De Naples,
On trouve
Un peu de tout :

Un soleil
Cabossé,
Un perroquet
Sans plumes
Et une Vierge Marie
Enceinte
De six mois.
Dans les marchés
De Naples,
On trouve
Un peu de tout :

Le ciel
Dans une bouteille,
Un avion
Qui ne vole plus
Et une photo
De Diego
Quand il jouait
Au ballon.
Dans les marchés
De Naples,
Vas-y
Te promener
Et tu retrouveras
Un peu
De ta jeunesse.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

 

18 décembre 2015

Elles ne sont pas Très belles...

Elles ne sont pas
Très belles
Les femmes
De ma vie.
De la première
À la dernière,
Elles ne sont pas
Très belles
Les femmes
De ma vie.
Faut dire
Qu'au départ,
Je n'étais pas
Doué
Pour conquérir
Le cœur
Des filles canons
Qui te mettent KO
Avec un seul
Regard.
J'ai pris
Les moins jolies,
Celles que les autres
Ne prenaient pas
Mais souvent,
Même
Les moins jolies
Ne voulaient pas
De moi
Car même
Les moins jolies,
Elles
Se croyaient
Canon.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 décembre 2015

Ça va s'arranger...

Ça va s'arranger,
Tout va rentrer
Dans l'ordre.
Ça va s'arranger,
Chaque chose
Retournera
À sa place.
Enfin...
Pas tout à fait.
Sa mère
Est morte.
Il sait
Très bien
Que rien
Ne sera plus
Pareil.
Rien
Ne sera plus
Pareil...
Sa mère
Est morte.
Il va crever,
Il va crever
De douleur.
Sa mère
Était tout
Pour lui.
Il est presque
Minuit.
Ça fait
Plus d'une heure
Qu'il marche
Comme un fou.
Il marche
Comme un fou
Le long
De la voie ferrée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

16 décembre 2015

Dans un million D'années, Où seras-tu...

Dans un million
D'années,
Où seras-tu
Ma chère amie ?
Où seras-tu
Ma chère amie
Dans un million
D'années ?
Comment
Sera-t-elle
Ta bouche,
Ma chère amie,
Dans un million
D'années ?
Ta bouche,
Sur quelle
Bite
Se posera-t-elle,
Dans un million
D'années ?
J'aimerais bien
Te voir
Dans un million
D'années
Ma chère amie.
Tu ne feras plus
La maline
Dans un million
D'années.
Tu ne seras plus
Le centre
Du monde
Dans un million
D'années.
Tu feras peine
À voir
Dans un million
D'années.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

 EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


15 décembre 2015

Il vend Des roses rouges...

Il vend
Des roses rouges
Aux amoureux
Qui squattent
Les bistrots
Jusqu'au petit matin.
Il en a vu naître
Des amours,
Il en a vu mourir
Des amours.
Il vend
Ses roses rouges
3 euros pièce
Mais 3 euros
Pour lui
C'est presque
Rien du tout.
Alors,
Pour construire
Ses rêves
Un peu plus vite,
Cette nuit,
Il est parti
Dans une banlieue
De riches
Pour cambrioler
Une jolie maison.
Manque de pot,
On lui a tiré
Dessus
Et sur son cœur,
Il y a
Une tache rouge,
Rouge
Comme
Ses roses rouges
À 3 euros pièce.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 décembre 2015

La mauvaise Herbe Que je suis...

La mauvaise
Herbe
Que je suis,
Elle a poussé
Tout doucement
Dans le désert
Qui était
Ta vie.
La mauvaise
Herbe
Que je suis,
Elle a grimpé
Jusqu'à ton cœur,
Elle s'est installée
Pour
Y rester
Et tu pourras
Tout arracher,
La mauvaise
Herbe
Que je suis
Va repousser
Rien
Que pour toi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 décembre 2015

Elle Lui a bien Fait comprendre...

Elle
Lui a bien
Fait comprendre
Qu'entre eux
C'était fini,
Elle
Lui a bien
Expliqué
Que la date limite
De consommation
De leur amour
Était dépassée
Mais lui,
Il a voulu
Faire l'amour
Une dernière fois
Et puis
Il l'a tuée
Et puis
Il s'est tué
Comme
Dans un film italien
De série B
Des années cinquante.
On les a
Retrouvés
Six mois après
Et là,
La date limite
De consommation
De leur amour
Était
Largement
Dépassée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 décembre 2015

Mon chapeau Ne passe pas Inaperçu...

Mon chapeau
Ne passe pas
Inaperçu,
Mon chapeau
On le voit
De loin
Mais toi,
Est-ce que
Tu me vois
Sous
Mon chapeau
Ou bien
Pour toi
Je suis invisible ?
J'aimerais tant
Te plaire,
J'aimerais tant
Te séduire,
J'aimerais tant
Passer
Quelques jours
Avec toi
À Venise
Ou en Californie.
M'as-tu vu
Sous
Mon chapeau
Ou pas encore ?
Ouvre tes yeux,
Sous
Mon chapeau
Il y a
Venise
Et la Californie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 décembre 2015

Des fois, On dit À l'autre...

Des fois,
On dit
À l'autre
Que
C'est pour toujours
Et puis on finit
Quand même
Par partir ailleurs.
Des fois,
On dit
À l'autre
Qu'on ne l'oubliera
Jamais
Et puis
On l'oublie
Quand même.
On est
Des marionnettes,
Quelqu'un
Bouge les fils
Et nous changeons
D'idée
Et nous changeons
De vie.
Des fois,
On dit
À l'autre
Qu'on l'aime
À la folie
Et puis on finit
Quand même
Par ne plus
Être fou.
Des fois,
On dit
À l'autre
Que c'est tout
Ce que l'on a
Et puis on finit
Quand même
Par avoir
Autre chose.
On est
Des marionnettes,
Quelqu'un
Bouge les fils
Et nous changeons
D'idée
Et nous changeons
De vie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE