28 novembre 2017

Nous traverserons Des champs De maïs...

Nous traverserons
Des champs
De maïs,
Des champs
De maïs
À perte de vue.
Et le soleil
Brûlera
Notre peau.
Et l'horizon
Disparaîtra
Derrière
Un nuage
De poussière
Et de sang.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


27 novembre 2017

N’empêche, Je te roulerais bien Une pelle...

N’empêche,
Je te roulerais bien
Une pelle,
Même
Si tu es
Très chiante.
Je te mettrais bien
Une main
Aux fesses,
Je te peloterais bien
Les nichons,
Si tu es d'accord
Bien sûr,
En tout bien
Tout honneur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

26 novembre 2017

Les soldes Des accents Toniques...

Les soldes
Des accents
Toniques,
Les soldes
Des accents
Toniques,
Approchez,
Approchez,
Vous en prenez 10,
Vous n'en payez
Que 6.
Les soldes
Des accents
Toniques,
Les soldes
Des accents
Toniques,
Et demain,
Et demain,
Les soldes
Des lettres
Majuscules.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 novembre 2017

Dans cinquante ans...

Dans cinquante ans,
Il y aura
Les mêmes rues
Et les mêmes
Immeubles.
Dans cinquante ans,
Les enfants
D’aujourd’hui
Seront vieux,
Et les vieux
D’aujourd’hui
Seront morts.
Dans cinquante ans,
Je ne serai pas là
Pour faire le point
De la situation.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 novembre 2017

SOS, En France On expulse Un poète...

SOS,
En France
On expulse
Un poète,
Et personne
Ne bouge,
Même pas
Les poètes.
SOS,
En France
On expulse
Un poète,
Et tout le monde
S'en fout.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


23 novembre 2017

Elle était pour moi Comme Un cancer...

Elle était pour moi
Comme
Un cancer
Qui dévorait
Mon âme
Et mon corps.
Il y a
Des amours
Comme ça
Qui vous bousillent.
On s'est mariés,
Et on a divorcés.
La nuit dernière,
J'ai rêvé d'elle,
Et dans le rêve,
Je la touchais partout.
Elle était pour moi
Comme
Un cancer
Qui dévorait
Mon âme
Et mon corps.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

 

22 novembre 2017

Dans une tranchée, Je passe Mes journées...

Dans une tranchée,
Je passe
Mes journées.
Et quand
La nuit
Je sors,
Je suis serein.
La nuit
Me sauve,
Et me console.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

21 novembre 2017

Est-ce que Je t'ai déjà dit que...

Est-ce que
Je t'ai déjà dit que
J'ai envie
De te télécharger
De la tête
Aux pieds
Sur mon disque dur ?
Est-ce que
Je t'ai déjà dit que
Quand tu es
À trois centimètres
De moi,
J'ai envie
De me rapprocher 
Un peu plus ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

20 novembre 2017

Oh, la belle dispute Iconoclaste...

Oh, la belle dispute
Iconoclaste
Qui nous enfonce
Comme
Des clous
Sur un mur de Berlin
Virtuel.
Et chaque gorgée
De lait
Est un supplice.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 novembre 2017

L’indémodable Ferveur Jubilatoire...

L’indémodable
Ferveur
Jubilatoire
Des signes
Prémonitoires,
Risque
D'effacer
Les codes
Enregistrés.
Le fantôme
De l’Opéra
Est parti
Pour de longues
Vacances
En Sibérie,
Et il n'aime pas
Le froid.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE