16 août 2015

Pour lui La vie...

Pour lui
La vie
C'est
Comme
Un jeu
De cartes,
Trois fois
Sur quatre
Il perd
Et une fois
Sur quatre
Il ne gagne pas
Et son compte
À la Banque
Postale
Est à sec
Depuis dix ans.
Cette année,
Comme
Les autres années,
Il ne va pas payer
L'assurance de
La Cadillac
Car cette année,
Comme
Les autres années,
Il n'a pas
De Cadillac.
Il aimerait
Bien
Partir
En vacances
Un jour,
Peut-être
En auto-stop.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


15 août 2015

Les astres Du firmament...

Les astres
Du firmament
Les plus beaux
Ce sont
Tes yeux
Quand
Ils regardent
Les miens
Avec
Un si tendre
Amour,
Tes yeux
Qui rien demandent
Et que tout
Donnent,
Tes yeux,
Les astres
Du firmament
Les plus beaux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 août 2015

J'aimerais Que le rideau Se lève...

J'aimerais
Que le rideau
Se lève
Et que des milliers
De personnes
Crient mon nom
Et me jettent
Des cadeaux
Sur scène.
J'aimerais
Être une
Légende
Entourée
De gardes
Du corps
Mais
Il n'y a pas
De rideau,
Il n'y a pas
De cadeaux,
Il n'y a pas
De légende,
Il n'y a pas
De gardes
Du corps,
Il n'y a
Que moi
Dans le miroir
De cette salle
De bains,
Il n'y a que
Que moi,
Misérable
Rêveur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 août 2015

Entre Toi et moi Il y avait...

Entre
Toi et moi
Il y avait
Un mur
En briques
Infranchissable.
Entre
Toi et moi
C'était
Tous les jours
L'hiver,
Un hiver
Long,
Long...
Qui ne passait
Jamais.
Parfois
J'ai essayé
De changer
Ce tableau
Triste
Et morne
Mais
Il y avait
Toujours
Ce mur
En briques,
Cet hiver
Long,
Long...
Qui ne passait
Jamais.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 août 2015

Il s'est pendu...

Il s'est pendu
À un arbre
Tout près
De la Seine.
Il s'est pendu
À un arbre
Tout près
De la Seine.
Il aurait pu
Se suicider
En se jetant
À l'eau
Mais non,
Il a voulu
Se pendre,
Tordu
Jusqu'au bout,
Tordu
Jusqu'au bout.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

 Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


11 août 2015

Dans mon Enfer...

Dans mon
Enfer,
J'ai pris
Mes marques.
Dans mon
Enfer,
Je me sens
Bien.
Que Dieu
Me préserve
Du grand amour
Que tout
Comme lui
N'existe pas.
Que Dieu
Me préserve
Du bonheur
Que tout
Comme lui
N'existe pas.
Que Dieu
Me préserve
Du paradis
Que tout
Comme lui
N'existe pas.
Dans mon
Enfer,
J'ai pris
Mes marques.
Dans mon
Enfer,
Je me sens
Bien.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 août 2015

Ma carcasse...

Ma carcasse
A connu
Des tremblements
De terre
Et des jours
De calme plat.
Ma carcasse
A connu
Les coups
De fouet
Et les caresses.
Ma carcasse
A connu
Des jours
De peine
Et quelques jours
De gloire.
Ma carcasse
N'a jamais
Tourné le dos
À ceux
Qui l'attaquait.
Ma carcasse
Vous emmerde.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

09 août 2015

Je ne suis pas...

Je ne suis pas
Dans les actualités.
Quand
Je marche
Dans la rue,
Anonyme
Parmi les
Anonymes,
Personne
Ne m'arrête
Pour se prendre
En selfie
Avec moi.
Je suis
Comme une ville
Minuscule
Qu'on ne trouvera
Jamais
Sur un globe
Terrestre
En plastique.
Merde alors ! ! !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 août 2015

"Culture Rapide"...

"Culture Rapide",
Du côté
De Belleville,
Je connais
Un bar
Que tout le monde
Appelle
"Culture Rapide",
Même
Qu'il s'appelle
Vraiment
"Culture Rapide".
Chez
"Culture Rapide"
Tu rentres ouvrier
Et deux bières après
Tu ressors PDG.
Chez
"Culture Rapide"
Tous les mardis soirs,
Slam de poésie
Animé par
Pilote Le Hot
Mais
Qu'on se le dise,
Chez
"Culture Rapide"
Le mardi soir,
Si tu rentres Martin,
Tu ne ressors pas
Verlaine
Car n'est pas
Poète
Qui veut,
N'est pas
Poète
Qui veut.
Tu as beau
Slamer
Plus vite
Qu’une Ferrari,
Tu as beau
Slamer
Plus vite
Qu'une fusée,
Tu as beau
Faire
Trois rimes
Par seconde,
N'est pas
Poète
Qui veut,
N'est pas
Poète
Qui veut.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 août 2015

La forêt Amazonienne...

La forêt
Amazonienne
Pleure
Tous
Les arbres
Coupés
Pour imprimer
Gala,
Public,
Closer,
Voici...
Que du papier
Gâché.
Il n' y a
Que les ménagères
De plus de
Cinquante ans
Qui sont
Contentes
Avec leurs
Gala,
Public,
Closer,
Voici...
Et peut-être
Moi,
Si un jour,
Je fais
La couverture de
Gala,
Public,
Closer,
Voici...

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE