27 septembre 2017

Tes seins À Minneapolis...

Tes seins
À Minneapolis.
Ta bouche
À Rotterdam.
Tes jambes
À Milan.
Tes cuisses
À Liverpool.
Je croise
Ton corps
Partout,
En portions
Détachées,
Car aucune fille
Au monde
Ne te ressemble
À 100%.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


26 septembre 2017

Ça dépend De quoi ? Ça dépend...

Ça dépend
De quoi ?
Ça dépend
De tout.
Les enculeurs
De mouches,
Reviennent
Pour corriger
Mes inexistantes
Erreurs,
Les jours
D’irréfutable
Cohésion.
Et Sénèque
Me vouvoie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 septembre 2017

100 grammes De marmelade...

100 grammes
De marmelade
Sur le cahier
Des charges.
Qui dit mieux ?
Tricoter
Me rend
Exécrable.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 septembre 2017

Le soprano A perdu La voix...

Le soprano
A perdu
La voix
Dans un embouteillage
Récalcitrant.
Le récital
Est maintenu,
Car les chiens
Ont payé
Les boulettes,
Et la fête
Bat son plein.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

22 septembre 2017

Pour la peste Des molécules...

Pour la peste
Des molécules,
Aucun
Traitement.
L’hygiène
Mentale
Demande
Une transparence
Sans faille,
Et on passe
La douane
De justesse.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


20 septembre 2017

Dénouement Asymétrique...

Dénouement
Asymétrique
D'une épreuve
Inédite.
Les artichauts
Ont rejoint
L’Amérique
À la nage.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 septembre 2017

Le cycle postmoderne...

Le cycle postmoderne
Se moque
Du protagoniste
Principal.
Tout repose
Sur l’intrigue.
La mésentente
Limite les débâcles.
La crinoline
Elliptique
Ouvre le bal.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 septembre 2017

La gymnastique Des nectarines...

La gymnastique
Des nectarines,
Courbe le dos
Des vacanciers.
Philanthropie
Inusuelle,
Ébahissement
Impudique.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 septembre 2017

L’araignée A trouvé Porte close...

L’araignée
A trouvé
Porte close.
La géométrie
Des rectangles
Brouille
Les cartes
De visite.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

16 septembre 2017

La léthargie Des pandas...

La léthargie
Des pandas,
C'est un raisonnement
À l’équateur.
Je ne vous prêterai pas
Mon grille-pain
Pour voir le monde
Du bon côté.
Le cumul des mandats
Obscurcit
La magnificence
Des peupliers.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE