10 mai 2017

L'abus De poésie Est bénéfique Pour la santé...

L'abus
De poésie
Est bénéfique
Pour la santé.
Il pleut
Partout
Des glaces
À la fraise,
Pas de supplément
Pour la crème chantilly.
L'abus
De poésie
Est bénéfique
Pour la santé.
Je répète,
L'abus
De poésie
Est bénéfique
Pour la santé.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


09 mai 2017

Nos faibles Espérances...

Nos faibles
Espérances
Se vautrent
Sur un tapis
D'étoiles
Et de roses.
Et la terre,
Petite pierre,
Roule
Vers
Le plus merveilleux
Des trous noirs.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 mai 2017

Toi, Tout...

Toi,
Tout.
Toi,
Au beau milieu
De ce désert
Immense.
Toi,
Tout.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 mai 2017

De côté Je mets Les petites choses...

De côté
Je mets
Les petites choses,
Celles que l'on risque
De perdre
Par inadvertance.
De côté
Je mets
Les petites choses,
Ton sourire
De ce midi,
Et tes yeux
De tout à l'heure.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 mai 2017

Mine De rien, Je suis toujours Ici...

Mine
De rien,
Je suis toujours
Ici,
Comme
Un ballon
Sur un terrain de foot.
Mine
De rien,
Je suis toujours
Ici,
Comme une vache
Dans un pré.
Mine
De rien,
Je suis toujours
Ici,
Comme
Un navire
Sur l'eau.
Je suis
Ici,
Ici,
Ici ! ! !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


05 mai 2017

Un choc Subliminal...

Un choc
Subliminal,
Quelque chose
D'inexplicable...
Ça va nous faire
Du bien ?
Ça va nous faire
Du mal ?
Personne
Ne le sait.
Réglons
Nos montres...
Réglons
Nos montres...
Top chrono...
On y va...
Pays
De l'amour,
Immersion
Totale.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

04 mai 2017

Des centaines De livres Me regardent...

Des centaines
De livres
Me regardent,
Bibliothèque
André Malraux,
18h30.
Et ces centaines
De livres
Ne pourront
Plus rien
M'apprendre,
Car je sais tout,
Je sais tout,
Je sais tout
Ce que je dois savoir,
Je sais
Que tu ne me laisseras
Jamais tomber,
Et que la nuit
Prochaine
Et toutes
Les autres nuits,
Mes pieds
Toucheront
Tes pieds
Dans le vieux
Canapé-lit
Du salon.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

03 mai 2017

Suite aux Insultes Et aux crachats...

Suite aux
Insultes
Et aux crachats,
Voici
Mon coup
De gueule.
On m'a déclaré
La guerre.
Je ne faisais
De mal
À personne.
Oubliez
Mes caresses,
Voici
Mes coups
De poing.
Et pendant
Le conflit,
La folle danse
Des mots
Crèvera
L'intime.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

02 mai 2017

De nos masques Oxydés...

De nos masques
Oxydés
Débarrassons-nous
De temps en temps
Pour être
Nous-mêmes
Jusqu'à
L'invraisemblable.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

01 mai 2017

Minimisons Les faits...

Minimisons
Les faits,
Il ne s'est rien
Passé.
Mes parents
Sont morts,
Ma femme
M'a quitté.
Minimisons
Les faits,
Il ne s'est rien
Passé.
J'ai perdu
Mes amis,
J'ai perdu
Mes amours.
Minimisons
Les faits,
Il ne s'est rien
Passé.
J'ai perdu
Mon appart,
J'ai perdu
Mon boulot.
Minimisons
Les faits,
Il ne s'est rien
Passé.
J'ai perdu
Mes chimères,
J'ai perdu
Mes vingt ans.
Minimisons
Les faits,
Il ne s'est rien
Passé.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE