04 mai 2018

Rien N’éclaircit Les allusions...

Rien
N’éclaircit
Les allusions
Ordinaires.
Aucune
Démarche
Affective
N'est prévue
À l'ordre du jour.
La bibliothèque
Ferme
Définitivement.
Le chaos
Stresse 
Nos lignes directrices.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


03 mai 2018

Par un escalier Étroit...

Par un escalier
Étroit,
Les craintes
Montent
Jusqu'au grenier
Où les attendent
Des araignées
Perfides
Et quelques rats
Errants.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

02 mai 2018

L'encrage Des corruptions...

L'encrage
Des corruptions
Modernise
La gestion
Des registres.
Les ventes
Involontaires
Ricochent.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

01 mai 2018

Une finalité Créative...

Une finalité
Créative
Affaiblit
Le protocole.
L'enjeu
Interrompt
L'analyse
Sempiternelle.
Le risque
Implique
Un objectif
Distingué.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

30 avril 2018

L’hypocondrie Des avertissements...

L’hypocondrie
Des avertissements
Fallacieux
S'affiche
Dans les soirées
Mondaines.
Une brève
Séquence
Reproduit
L'endormissement
Des possibles
Ruminations.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


29 avril 2018

La désolante Iniquité...

La désolante
Iniquité
Des ruelles
Bipolaires
Accepte
Les chèques
Sans provision.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

28 avril 2018

La cruauté Des flibustiers...

La cruauté
Des flibustiers
Fascine
Les déviations
Obligatoires
Qui restent
Muettes
Aux appels
De phares.
Le bloc-notes
Déjoue
Les pictogrammes.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

27 avril 2018

Un poisson surgelé Se souvient...

Un poisson surgelé
Se souvient
Des jours anciens
Et il pleure.
Qu'il soit maudit
Ce congélateur,
Dernière
Demeure
Avant
Le supplice final.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

26 avril 2018

Les invectives D'un énergumène...

Les invectives
D'un énergumène
Gâchent
La concentration
D'un lévrier afghan.
L'intrusion
Brouille
L'ouverture
De la bringue.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 avril 2018

La renaissance Des crispations Arbitraires...

La renaissance
Des crispations
Arbitraires
Confirme
Le mal-être
Des lecteurs
De polar.
Les assassins
Qui sortent
Des pages
Ont un métabolisme
Florissant.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE