14 octobre 2018

Un fantassin Breton...

Un fantassin
Breton
Dans
Une plaine
Hongroise
Ramasse
Des algues
Au fond
Des tiroirs.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


12 octobre 2018

Souvent Le silence...

Souvent
Le silence
Est d'or,
Mais parfois
Le bruit
Nous ressuscite.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

11 octobre 2018

Je ne vais pas Te haïr...

Je ne vais pas
Te haïr.
On attendra
Que le froid
S'en aille.
Et l'on s'embrassera
À nouveau
De temps en temps,
Et puis
Tout le temps
Comme avant.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

10 octobre 2018

Habillé Comme Tu es...

Habillé
Comme
Tu es,
On dirait
Que tu vas
À l’enterrement
De Prévert
Ou à celui
De Guitry.
N'as-tu
Pas vu
Qu'il y a
Du rose
Dans le ciel
Ce matin ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

Posté par Eduardo Pisani à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 octobre 2018

Une consultation Arbitraire...

Une consultation
Arbitraire
Stimule
Les gestes
Parasites
Des fauteurs
De troubles
Poétiques.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


08 octobre 2018

Les distinctions Honorifiques...

Les distinctions
Honorifiques
Percutent
Les bonnes
Intentions
Des savants
Cachés.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

07 octobre 2018

Les hélicoïdales Compulsives...

Les hélicoïdales
Compulsives
Des remontées
Des eaux
Comportent
Des fluctuations
Radicales
Des sphères
Intimes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

06 octobre 2018

On écrit Sur le sable...

On écrit
Sur le sable.
Pourquoi
Sortir
Un livre
Si tout
Va disparaître ?
Quelle
Vanité
Que de vouloir
Prolonger nos vies
En laissant
Derrière nous
Des paroles
Sur papier.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

05 octobre 2018

Une vraie Bombe...

Une vraie
Bombe
Est cette nana.
Si j'avais
40 ans de moins
Et une prostate
Toute neuve,
Je lui ferais toucher
Le paradis
Des anges déchus.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

04 octobre 2018

Si tu n'avais pas Été là...

Si tu n'avais pas
Été là,
Jamais
J'aurais pu
L'oublier,
La chienne
Qui m'avait
Mordu
La main.
Si tu n'avais pas
Été là,
Je l'aurais
Suivie
Jusque
Sur la lune,
La chienne
Qui m'avait
Mordu
La main.
Si tu n'avais pas
Été là,
J'aurais fini
Par me tuer
À cause de
La chienne
Qui m'avait
Mordu
La main.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture