30 juillet 2015

Les tours De La Défense...

Les tours
De La Défense,
Ce sont
Des cicatrices
Dans le ciel.
De temps
En temps
Elles saignent.
Faudrait
Les soigner
Mais
Aucun chirurgien
Ne pourra
Réparer ça.
Les tours
De La Défense,
Elles sont là
Pour toujours.
Les tours
De La Défense,
Elles sont là
Pour toujours.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


29 juillet 2015

Il travaille Aux impôts...

Il travaille
Aux impôts,
Il prend
L'argent
Des gens
Pour le donner
À l’État.
Sa femme
C'est une pervenche,
Elle prend
L'argent
Des gens
Qui se sont
Mal garés.
Son fils
Est contrôleur
À la RATP,
Il prend
L'argent
Des gens
Qui n'ont
Pas de ticket.
C'est une jolie
Famille
Et pour elle,
Les fins
De mois
Ne sont pas
Difficiles.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

28 juillet 2015

Elle joue La psy...

Elle joue
La psy,
Elle joue
La psy
Et moi
Je joue
Le fou.
Dans une
Petite pièce
Sans public,
Elle joue
Son rôle
Et moi
Je joue
Le mien.
C'est
Quand même
Drôle
Notre numéro.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

27 juillet 2015

Pendant Trois jours...

Pendant
Trois jours
À la rue Saint-Denis,
Il y a
Les soldes
De l'été,
Oui,
Pendant
Trois jours
À la rue Saint-Denis,
La pipe
Est à moins 50%
Et le rapport complet
Est à moins 70%
Mais pour
Le vrai amour,
Celui qui t'embrase
De la tête
Aux pieds
Pour toute
Une vie,
Pour cet amour-là,
Il faut payer
Plein pot.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

26 juillet 2015

Bus 93...

Bus 93,
Elle porte
Un short
Très court,
Elle a des
Jambes
Lisses
Comme
De la porcelaine,
Elle est
De dos.
Le bus
Ouvre
Ses portes...
La voilà
Sur le trottoir...
Je ne verrai
Jamais
Son visage...
Bus 93,
Prochain arrêt
Porte de Champerret,
Oh ses jambes...
Lisses
Comme
De la porcelaine...
Aussi longues
Que le cou
Des girafes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


25 juillet 2015

Le manège Tourne...

Le manège
Tourne,
Le manège
Tourne
Pour
Tout le monde.
On monte,
On descend,
On monte,
On descend
Et puis
Un jour
On ne peut plus
Monter.
Fini
Le manège,
Fini
La vie,
Fini
Le carrousel.
On ne peut plus
Monter
Car on descend
Six pieds,
Six pieds
Sous terre.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 juillet 2015

C'est Joli Belleville...

C'est
Joli
Belleville
Le dimanche,
On se croirait
À la mer,
Même
S'il n'y a pas
La mer.
C'est
Joli
Belleville
Le dimanche,
On se croirait
À New York,
Même
S'il n'y a pas
Manhattan.
C'est
Joli
Belleville
Le dimanche,
On se croirait
À Rome,
Même
S'il n'y a pas
Le Colisée.
C'est
Joli
Belleville
Le dimanche,
On se croirait
À Rio,
Même
S'il n'y a pas
Copacabana.
C'est
Joli
Belleville
Le dimanche,
Car à
Belleville
Le dimanche,
Il y a
La terre entière.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 juillet 2015

Christine Ne sait Rien faire...

Christine
Ne sait
Rien faire.
Christine
Ne sait pas
Chanter,
Christine
Ne sait pas
Danser,
Christine
Ne sait pas
Écrire,
Christine
Ne sais pas
Dessiner,
Christine
Ne sait pas
Peindre,
Christine
Ne sait
Rien faire
Et pourtant
Christine
Gagne
Sa croûte
Et alors là,
Je dis
Bravo
Christine,
Bravo.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

22 juillet 2015

C'est un Connard...

C'est un
Connard
Comme ce n'est pas
Permis.
C'est un
Connard
De chez
Connard.
Ça te remplit
La bouche
De l’appeler
Connard,
Ça te soulage
De l’appeler
Connard,
Tu te sens
Heureux
Quand
Tu l’appelles
Connard,
La vie
Est merveilleuse
Quand
Tu l'appelles
Connard,
C'est presque
L’extase
Quand
Tu l'appelles
Connard,
Connard,
Connard.
M'entends-tu
Du haut
De ta colline
Quand
Je t’appelle ?
Connaaaaaaaard.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

21 juillet 2015

Un morceau De verre...

Un morceau
De verre,
Il passe
Sur
Ses bras
Pour
Faire sortir
Le sang mauvais.
Autour de lui,
Il voit
Des anges
Qui tournent
Et qui
Lui disent
De tout laisser
Tomber
Et d'en finir
Avec cette inutile
Vie.
Il n'aime pas
Ses parents,
Il n'aime pas
Ses amis,
Il n'aime
Personne.
Il aime
Seulement
Ce morceau
De verre,
Ce tout petit
Morceau
De verre.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE