16 octobre 2016

J'ai fait Mes calculs...

J'ai fait
Mes calculs.
Il ne me reste
Même pas
Quelques grammes
De l'amour
Que tu m'avais
Donné.
Je l'ai
Tout mangé,
L'amour
Que tu m'avais
Donné.
Maintenant
J'ai faim,
Tu ne peux pas
T'imaginer
Combien
J'ai faim.
Il ne me reste
Même pas
Quelques grammes
De l'amour
Que tu m'avais
Donné.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


15 octobre 2016

Quelle Histoire Dingue...

Quelle
Histoire
Dingue,
Mon chien
A bouffé
Mon chat
Qui avait
Bouffé
Mon poisson
Rouge
Qui avait
Bouffé
Mon ver
Solitaire.
Quelle
Histoire
Dingue,
On m'a
Enfermé
À Saint-Anne,
Le temps
De vérifier
Que tous
Mes neurones
Sont bien restés
À leur place.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 octobre 2016

C'est une famille De punaises...

C'est une famille
De punaises.
Punaise
Est la mère,
Punaise
Est le père,
Punaises
Sont
Les enfants.
C'est une famille
De punaises,
Elle squatte
Mon canapé
Depuis
Belle lurette.
C'est une jolie
Famille,
Et je n'ose pas
La mettre
À la porte.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 octobre 2016

Je me suis Cassé Un orteil...

Je me suis
Cassé
Un orteil.
Je ne peux pas
Courir,
Je ne peux pas
Jouer au foot,
Je ne peux pas
Danser
La rumba
Avec toi.
Ça me chagrine
Énormément
De ne pas pouvoir
Danser
La rumba
Avec toi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 octobre 2016

Et nous partîmes...

Et nous partîmes
Par des chemins
De traverse,
Et elle fut
Belle,
Notre jeunesse.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


09 octobre 2016

Elle est Pourrave Ma vie...

Elle est
Pourrave
Ma vie
De bohème.
Tout le monde
Me donne
Des coups
De pied
Au cul.
Tout le monde
À le droit
De me traiter
Comme
Une merde.
Je suis
L’étranger
Qui parle
Avec
Un accent,
Et vous
Aimeriez bien
Que je rentre
Chez moi,
Mais chez moi
C'est ici,
Que ça vous
Plaise
Ou pas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 octobre 2016

Une petite Chienne Aboie...

Une petite
Chienne
Aboie
À la lune.
Elle est
Blanche,
Avec
Une tache
Noire
Entre
Les yeux.
Elle voyage
Toute seule
Dans
La nuit,
La petite
Chienne
Qui aboie
À la lune.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 octobre 2016

Il y en a Qui sont Belles...

Il y en a
Qui sont
Belles.
Il y en a
Qui te font
Souffrir.
Il y en a
Qui te
Quittent.
Quel mystère
Les femmes,
Quel mystère.
Il y en a
Qui sont
Belles.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 octobre 2016

Année Après Année...

Année
Après
Année,
Tout
S'abime,
Et tout
Devient
Aléatoire.
Une longue
Agonie
Commence,
Et la peur
S'installe.
C'est
La fin
Avant
L'heure,
Et tu penses
Déjà
Au menu
Du dernier
Repas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

05 octobre 2016

Il est vrai que...

Il est vrai que
Je ne suis pas
Tout neuf.
Il est vrai que
Je suis un peu
Cabossé,
Mais je peux encore
Rouler,
Oui, je peux encore
Rouler
Une pelle,
Si je trouve
Une fille
Qui me plaît.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE