27 octobre 2015

Je reviens De la lune...

Je reviens
De la lune,
J'y ai passé
Le week-end.
Il y avait
Des trous partout
Et les filles
Étaient
Moches.
Elles avaient
Quatre jambes,
Six cuisses
Et sept pieds.
Je reviens
De la lune,
J'y retourne
Bientôt
Car les filles
Étaient
Moches
Mais elles
Avaient
Un grand cœur.
À quoi
Ça sert
D'être belle
Quand on ne sait
Pas aimer ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


26 octobre 2015

Et si en se touchant...

Et si en se touchant,
Toi et moi,
On se brûlerait
Les ailes
Comme
Un papillon
Brûle
Ses ailes
Quand il se pose
Sur un abat-jour ?
Et si on fusionnait,
Toi et moi,
Pendant trois jours
Pour après
Se quitter
Pour toujours ?
Et si on se disait,
Toi et moi,
Des mots
D'amour
À ne plus
En finir
Mais qu'après
Ça finirait
Quand même
Et on se détesterait
Pour l'éternité ?
Faisons tout ça
Mon amour,
Comme ça,
Comme dans
Les films.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 octobre 2015

Les sans papiers Ont des rêves...

Les sans papiers
Ont des rêves
Plein la tête.
Ils rêvent
D'amour
Et de liberté.
Ils rêvent
De paix
Et de normalité.
Ils rêvent
D'une école
Pour leurs
Enfants
Et d'un toit
Comme
Tout le monde.
Les sans papiers
Ont des rêves
Plein la tête
Et si un jour
Ils ont pris
Un bateau,
Ce n'était pas
Pour partir
En croisière
Comme vous
Et moi,
Non, ce n'était pas
Pour partir
En croisière,
Ce n'était pas
Pour partir
En croisière.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 octobre 2015

Elle m'a Donné 3 grammes...

Elle m'a
Donné
3 grammes
D'amour
Et avec
Ces 3 grammes
J'ai fait
Une overdose
De bonheur.
Demain,
Je vais
Lui en prendre
10 grammes
Car de ses yeux
Je suis devenu
Accro.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 octobre 2015

Le concert S'est bien Passé...

Le concert
S'est bien
Passé.
Le saxophoniste
Rentre chez lui
Le cœur
Léger.
Il a joué
Les bonnes notes
Aux bons moments.
Sur ses pas
La nuit
Est douce.
Le fond
De l'air
Est frais,
Il relève
Le col
De son
Blouson.
Avant
De se coucher,
Il va jouer
Chez lui
Encore un peu
Et ce sera
Comme ça
Toute sa vie.
Il va jouer
Toutes les nuits,
Jusqu'à son
Dernier souffle,
Son dernier
Souffle,
Dans son beau
Saxophone
Tout doré,
Tout doré,
Tout doré.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


22 octobre 2015

Quand la vie Me malmène...

Quand la vie
Me malmène
Et que la douleur
Est trop forte,
Je ferme les yeux
Et je pense
Aux premières années
De mon triste
Parcours.
Voilà ma mère
Voilà mon père,
Voilà ma grand-mère,
Voilà ma tante,
Voilà mon oncle,
C'étaient les années
Du boom économique
Mais pas pour nous
Qui vivions
Tous ensemble
Dans un petit
Appartement.
Nous avions
Devant nous,
Toute la vie,
C'est à dire
Pas grand chose.
Ma grand-mère
Est morte,
Ma mère
Est morte,
Mon père est mort,
Ma tante et
Mon oncle,
Je ne sais pas
Ce qu'ils sont
Devenus.
Quand la vie
Me malmène
Et que la douleur
Est trop forte,
J'aimerais me barrer
D'ici
Et retourner
En arrière
Pour de vrai
Dans ce petit
Appartement
Car malgré tout,
Elle était
Belle
Mon enfance,
Entre un match
De foot
Et le parfum
Des tomates.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

21 octobre 2015

Ils sont Drôles Les bus De nuit...

Ils sont
Drôles
Les bus
De nuit.
Tu les attends.
Tu les attends
Et quand
Y en a un
Qui passe,
Il ne va jamais
Là où tu vas
Et tu tournes
En rond
Jusqu'au
Matin
Avec tes bières
Dans le ventre
Et cette envie
De te foutre
En l'air,
Cette envie
De quitter
Le sol.
Tiens,
Place de l'Opéra,
C'est drôle
Place de l'Opéra
À cette heure-ci.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 octobre 2015

Assis Dans un fauteuil...

Assis
Dans un fauteuil
En cuir,
Le vieux
Monsieur
Lit Le Monde
Et le monde
Va mal
Et il pense
À sa femme
Morte il y a
Trente ans...
Un accident
De voiture
Et c'est lui
Qui conduisait.
Tout à l'heure
Sa fille
Va servir
Le dîner
Dans le grand salon
Avec vue
Sur le Panthéon,
Sa fille
Qui ne s'est jamais
Mariée,
Sa fille
Qui n'a jamais
Eu d'enfants,
Sa fille
Qui ne lui a
Jamais
Avoué
Qu'un jour
Elle avait avorté
Mais il a compris
Quand même.
Ça fait longtemps
Que son fils
N'est pas venu
Le voir,
Son fils
Qui est marié
Avec une grosse
Mégère
Insupportable.
Assis
Dans un fauteuil
En cuir,
Le vieux
Monsieur
Lit Le Monde
Et le monde
Va mal
Et le monde
Va mal.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 octobre 2015

C'est une offre Last minute...

C'est une offre
Last minute,
C'est une offre
Last minute
Sur Internet,
Une place
Demain matin
Sur le vol
Paris - New York
Pour seulement
50 euros...
C'est du jamais vu,
J'y vais
Ou je n'y vais pas ?
J'y vais
Ou je n'y vais pas ?
Je n'y vais pas
Car demain matin
J'ai rendez-vous
Avec elle
Sur les marches
Du Sacré-Cœur
Et pour la première fois,
Je vais lui dire
Que je l'aime.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 octobre 2015

On est tous Enfermés...

On est tous
Enfermés
Dans un labyrinthe
Et chacun
Cherche la sortie
Et tout se mélange,
Passé, présent, futur.
On est tous
Enfermés
Dans un labyrinthe
Et chacun
Cherche
La bonne trajectoire
Pour gagner
Le bonus
D'un infinitésimal
Bonheur.
Ça fait
Longtemps
Que je n'ai pas
Croisé
L'amour.
Il est
Peut-être
Dans un
Autre univers,
Dans un labyrinthe
Parallèle.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE