21 février 2018

Les pantomimes D'un astérisque...

Les pantomimes
D'un astérisque
Excitent
Un miséreux
Trait d'union
Qui éjacule
De l'encre
Rouge.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


20 février 2018

Le soliloque Effréné D'une génisse Déjantée...

Le soliloque
Effréné
D'une génisse
Déjantée,
Un pâturage
Exigu,
Une brèche
S'ouvre,
La fugitive
Respire
Enfin.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 février 2018

Une infinité D'ecchymoses...

Une infinité
D'ecchymoses
Sur les écailles
Du hasard,
Et une bruine
Verglaçante
Se dépose
Sur les marivaudages
Élégants.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 février 2018

Une aérienne Langueur...

Une aérienne
Langueur
Submerge
La crise
Mystique
D'un tueur
En série
Qui pleure
Blotti
Dans les bras
De sa mère.
Les rouges
À lèvres
Sont en rupture
De stock.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 février 2018

Les contrevérités Exquises D'un oracle Malhonnête...

Les contrevérités
Exquises
D'un oracle
Malhonnête,
Font rêver
Les pingouins
Illettrés.
Un chanteuse
Russe
Étrangle
Un bébé
Phoque
Sur un air
D’opéra.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


16 février 2018

Cupidon Est parti À la retraite...

Cupidon
Est parti
À la retraite.
Il a vendu
Son arc
Et ses flèches
Au marché
Aux puces
De Saint-Ouen
Pour presque rien,
Juste
De quoi se payer
Une vieille pute
Rue Saint-Denis
Et quelques verres
De rouge
Dans un bistrot
Miteux.
Et tant pis
Pour l'Amour.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 février 2018

Une limonade, Une paille...

Une limonade,
Une paille,
Un parasol,
Une plage,
Un mécanicien
En détresse,
Révolution
D'octobre,
Et les guerriers
En liesse
Crient
Famine.
Je n'aime pas
Les asperges,
Les asperges
Ne m'aiment pas.
Courons, courons,
L'alouette
Est blessée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 février 2018

Il me faut Un poème Pour elle...

Il me faut
Un poème
Pour elle,
Il me faut
Un poème
Pour toi.
Il me faut
Tout en double,
Car j'ai peur
D’être
En manque.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 février 2018

Je me suis Endormi Avec Mon rêve familier...

Je me suis
Endormi
Avec
Mon rêve familier.
Je me suis
Réveillé
Avec une
Chanson d'automne.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 février 2018

Une embellie Sidérante Câline L'indéfinissable...

Une embellie
Sidérante
Câline
L'indéfinissable.
Les pierres roulent
Avec satisfaction.
Je gravite
Autour
D'une idée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE