07 septembre 2019

Il me faudrait une nymphomane...

Il me faudrait une nymphomane
Pour rattraper le temps perdu,
Pour oublier toutes les branlettes
Des années où je vivais tout seul.
Il me faudrait une nymphomane,
Mais je crains que ce ne soit trop tard,
Car plus rien ne m’excite,
Même pas ton cul
Quand tu t'assois sur mon visage.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


06 septembre 2019

Elle est vieille, Il est vieux...

Elle est vieille, Il est vieux.
Ils restent ensemble par habitude.
Ils n'ont plus rien à se raconter.
Ce sont deux ombres qui se côtoient.
Ils sont peut-être déjà morts,
Et ils ne s'en sont pas aperçus.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

05 septembre 2019

Les chiens et les chats...

Les chiens et les chats,
Ce sont des braves personnes
Avec qui je discute de tout
Sans jamais m’énerver.
Je suis un poisson rouge,
Et je suis très content
De tourner en rond
Dans mon bocal.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

04 septembre 2019

Quand la fuite n'est plus possible...

Quand la fuite n'est plus possible,
Quand plus rien n'est envisageable
Pour changer l'état des choses,
On regarde nos pieds sur le bitume,
Et on voudrait s'agenouiller
Pour supplier les dieux et les démons
De nous accorder une trêve.
Mais on est déjà une boule de feu
Qui brûle tout sur son passage.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

03 septembre 2019

Chaque sortie...

Chaque sortie,
C'est une sortie de route.
Et je reviens chez moi,
Recouvert de blessures.
Et de mes pleurs,
Je te fais cadeau.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


02 septembre 2019

Que l'on soit riche ou pauvre...

Que l'on soit riche ou pauvre,
Célèbre ou inconnu,
La dernière ligne droite,
C'est une tragédie shakespearienne
Où chacun d'entre nous
Aura le premier rôle.
Soyons bons comédiens,
Ne ratons pas le final de la pièce,
Car il n'y aura qu'une représentation,
On ne pourra pas rejouer.
Moi, je répète depuis que je suis né,
Et je la vois tout le temps,
Cette dernière ligne droite
Qui coupera mon souffle pour l'étérnité.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

01 septembre 2019

Tu ne crois pas au diable...

Tu ne crois pas au diable,
Mais le diable, c'est moi.
Je vais t'ensorceler.
Tu seras mon esclave.
On sera deux épaves.
Et mon enfer sera le tien.
Contente ? Heureuse ?
C'est ton jour de chance.
La voilà la romance
Que tu attendais.
Je t’offre la misère
Qui est la plus belle
Des couronnes.
Tu seras ma princesse,
Et moi, le prince déchu.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

31 août 2019

La poésie N'est pas un sport...

La poésie
N'est pas un sport.
Le poète
N'est pas un marathonien.
À chacun ses paroles
Pour décrire
L'indicible tristesse
De l'ultime seconde
À venir.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

30 août 2019

J’aimerais Ressembler À Albert Einstein...

J’aimerais
Ressembler
À Albert Einstein
Quand il tire
La langue.
Je me suis
Beaucoup entraîné
Pour ça,
Mais je n'y arrive pas,
Non, je n'y arrive pas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

29 août 2019

Sur les cordes D'un Stradivarius...

Sur les cordes
D'un Stradivarius,
L'amour
Se promène.
Le reste,
Ce ne sont
Que des broutilles.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture