06 décembre 2018

Je ne fais pas De commentaires...

Je ne fais pas
De commentaires,
Je passe,
Et je m'en vais.
Je claque
La porte
Derrière moi.
Et tout droit
Vers le rouge
D'un coucher
D'amour fini,
Une barre
De chocolat
Aux noisettes
Pour unique amie.
Et je ne fais pas
De commentaires.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


05 décembre 2018

As-tu pris...

As-tu pris
Ton passe Navigo ?
As-tu pris
Ton billet
De train ?
As-tu pris
Ta carte bleue ?
As-tu pris
Mon cœur ?
Il part
À quelle heure
Ton train ?
Tu reviens quand ?
Une pile électrique
Déchargée,
Sans toi,
Je suis.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

04 décembre 2018

Ça fait du bien Une gare...

Ça fait du bien
Une gare
Quand on ne part pas.
Pourquoi partir ?
Pour aller
Dans quelle ville ?
Ça fait du bien
Une gare
Quand on ne part pas.
On regarde
Les horaires
Des trains,
Et on ne part pas,
On ne part pas,
On ne part jamais.
Ça fait du bien
Une gare
Quand on ne part pas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

03 décembre 2018

On dirait Une chanson...

On dirait
Une chanson
Avec ses paroles
Et sa musique...
On dirait
Une chanson
Avec son chanteur
Et ses choristes...
On dirait
Une chanson
Qui passe
À la radio
Pendant
Que les bombes
Tombent
Sur l'herbe mouillée
Du jardin...
On dirait
Une chanson,
Le peu de vie
Qui me reste.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

02 décembre 2018

Le savez-vous Que je cherche...

Le savez-vous
Que je cherche
Des bretelles
Pour tenir
Mon pantalon ?
Le savez-vous
Que je cherche
Une chute
Pour ce poème
Démarré
Sur une route
Glissante ?
Anatomie
Surréaliste...
On dirait
Un poème
D'Aragon.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


30 novembre 2018

Mais le coq A chanté...

Mais le coq
A chanté,
Il a chanté
Quand même.
Et personne
Ne s'en plaindra,
Car le chant
Du coq
A déchiré
Les ténèbres.
Et le soleil
Reprend
Son travail
Laborieux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

29 novembre 2018

Les circonstances Ne sont pas Favorables...

Les circonstances
Ne sont pas
Favorables.
Des énergumènes
Ont pris
Les paroles
En otage,
Et les marins
N'entendent plus
Le chant
Des sirènes
Réveiller
Les vagues.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

28 novembre 2018

Il y a Un malentendu...

Il y a
Un malentendu,
Ce n'est pas moi
Le comédien.
Je suis
Un spectateur,
Où est-il passé
Le comédien ?
Je ne peux pas
Le remplacer,
Laissez-moi partir.
Je suis
Un spectateur,
Je ne connais pas
Le texte,
Je suis
Un spectateur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

27 novembre 2018

Mais pourquoi, Toi et moi...

Mais pourquoi,
Toi et moi,
Nous ne nous sommes pas
Connus
Il y a cinquante ans ?
On aurait pu
S'aimer
Plus longtemps.
On aurait pu
Courir
Sur les montagnes
Érotiques
Avec l'effervescence
De notre jeunesse.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

26 novembre 2018

À cet instant Précis...

À cet instant
Précis,
Je regarde
Tes yeux fermés,
Ton nez,
Ta bouche.
Tu fais semblant
De dormir.
J'attends
Que tu me dises
La phrase suivante :
Fais-moi jouir.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture