27 mars 2018

Des ronds, des lignes...

Des ronds, des lignes,
Des lignes, des ronds,
Et l'encre jaillit
D'un puits de pétrole.
Des ronds, des lignes,
Des lignes, des ronds,
Et encore et encore
Des ronds, des lignes,
Des lignes, des ronds
Juliette dessine.
Et l'encre, et l'encre
Jaillit, jaillit
D'un puits, d'un puits,
D'un puits de pétrole,
Pétrole, pétrole, pétrole,
Juliette, Juliette, Juliette
Et ses dessins nomades,
Nomades, nomades, nomades,
Juliette, Juliette, Juliette,
Juliette Savaëte,
Peintre et plasticienne,
Comédienne et modèle,
Juliette, Juliette, Juliette.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


26 mars 2018

Analphabètes Sont les coquillages...

Analphabètes
Sont les coquillages
Qui écrivent
Sur les plages
Des romans
Jamais lus.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 mars 2018

Hitchcock Voit Passer Les oiseaux...

Hitchcock
Voit
Passer
Les oiseaux.
Et un martin-pêcheur
Travaille au noir,
Et une mésange charbonnière
Pousse
Un coup de gueule
Sur l'esplanade,
Épaulée
Par un albatros hurleur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 mars 2018

Une irréflexion Perpétuelle...

Une irréflexion
Perpétuelle
A loué
Un trois pièces
Rue des Clopes Éteintes.
Un thé léger
Gazouille.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 mars 2018

Un boxeur Gaucher...

Un boxeur
Gaucher
Tombe
Au tapis.
Et prochainement ici,
Les bleus
Sur son visage
Et une symphonie
Inédite
De Gustav Mahler.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


22 mars 2018

Un hortensia Dans un pot D'hortensia...

Un hortensia
Dans un pot
D'hortensia
Regarde
Un géranium
Dans un pot
De géranium.
Et les canifs
Des visagistes
Dorlotent
Les omoplates
Des psychiatres aliénés
Réunis
Pour une messe
Noire
Dans une guinguette
Au bord du mal.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

21 mars 2018

Les abonnés Au futur simple Des verbes...

Les abonnés
Au futur simple
Des verbes
Ne répondent
Jamais
Aux questions
Des médecins
Légistes.
Les coudes
Du transistor
Règlent
L'addition
Du parti.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

20 mars 2018

J'ai planqué La totalité Des feux rouges...

J'ai planqué
La totalité
Des feux rouges,
Et je n'ai pas
Tourné
La vis.
Une nouvelle
Solution
Multi-fonctions
Escamote
L’irréversibilité
Des actes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 mars 2018

L'usure Des gravillons...

L'usure
Des gravillons
Rend tristes
Les mots croisés
Qui squattent
La puberté
D'un clavier
D'occasion.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 mars 2018

Une marmotte Au sommet...

Une marmotte
Au sommet
D'une méthode
Douce,
Porte
Un regard
Malicieux
Sur les éperviers
Célibataires,
Et finit
Par succomber
Aux charmes
D'un raton
Laveur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE