20 mars 2018

J'ai planqué La totalité Des feux rouges...

J'ai planqué
La totalité
Des feux rouges,
Et je n'ai pas
Tourné
La vis.
Une nouvelle
Solution
Multi-fonctions
Escamote
L’irréversibilité
Des actes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


18 mars 2018

L'usure Des gravillons...

L'usure
Des gravillons
Rend tristes
Les mots croisés
Qui squattent
La puberté
D'un clavier
D'occasion.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 mars 2018

Une marmotte Au sommet...

Une marmotte
Au sommet
D'une méthode
Douce,
Porte
Un regard
Malicieux
Sur les éperviers
Célibataires,
Et finit
Par succomber
Aux charmes
D'un raton
Laveur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 mars 2018

Je ne maîtrise pas Parfaitement...

Je ne maîtrise pas
Parfaitement
Le pas de base
De la salsa
Portoricaine.
Je prends
Des cours
Chez un coyote
Cleptomane
Qui m'a allégé
De toutes mes dents
En or.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 mars 2018

L'instabilité Des crustacés...

L'instabilité
Des crustacés
Sur une planche
De surf,
Fait chavirer
Le cœur
Des méduses.
Et le rivage
Attend,
Drapé
De sable fin,
Les naufragés
Qui reviennent
Sur un rafiot
Fantôme.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


13 mars 2018

À l'ombre D'une branche D’eucalyptus...

À l'ombre
D'une branche
D’eucalyptus,
Un dictionnaire
Et un livre
De poche
S'embrassent.
Je grignote
Un ticket
De métro
Entre
Deux repas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 mars 2018

L'alacrité Des mammouths...

L'alacrité
Des mammouths
Laisse
Pantoises
Les secrétaires
De rédaction
Qui boivent
Du champagne tiède
Devant le portrait
De Lénine.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 mars 2018

Dans l'intimité D'une gousse d'ail...

Dans l'intimité
D'une gousse d'ail,
La météo
Est changeante.
Une permanence
Générale
S'occupe
Des chutes
De gros sel.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 mars 2018

Un cheval De bois S'endort...

Un cheval
De bois
S'endort
Entre
Deux pages
De Madame Bovary.
Et mille poèmes
Sautillent.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

09 mars 2018

L’éloquence D'une olive verte...

L’éloquence
D'une olive verte
Intimide
Une tomate
Complexée.
Et un végan
Ultrasensible
Renonce
À sa salade
Composée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE