14 juin 2018

Elle doit être Monotone...

Elle doit être
Monotone
La vie
Dans un cercueil...
Pas de radio,
Pas de télé,
Pas de journaux.
Elle doit être
Monotone
La vie
Dans un cercueil...
Pas de secondes,
Pas de minutes,
Pas de saisons.
Elle doit être
Monotone
La vie
Dans un cercueil...
La vie...
Je voulais dire
La mort...
La vie, la mort, bof.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


13 juin 2018

L’exactitude Des calculs...

L’exactitude
Des calculs
Ne plaide pas
En faveur
D'une réussite.
Tout porte
À croire
Qu'il vaut mieux
Ignorer
L'ampleur
Des dégâts,
Et s'enfoncer
Dans la boue.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 juin 2018

Un chat noir Sur un tapis volant...

Un chat noir
Sur un tapis volant
Observe
Les villes endormies,
Et contemple
Les froides
Étoiles
Qui guettent
Nos faux pas.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 juin 2018

Les gens Sont sourds...

Les gens
Sont sourds.
Ils n'entendent pas
Le souffle
Qui fait bouger
Les feuilles
Du marronnier.
Chacun
Dans son
Microcosme
Ne voit que
Ses pieds
Sur les pavés.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 juin 2018

Mourir Une seconde...

Mourir
Une seconde
Pendant
L'orgasme,
Et puis
Ressusciter,
Et marcher
Pieds nus
Sur un iceberg.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


09 juin 2018

Vive les mariés Ivres d’éternité...

Vive les mariés
Ivres d’éternité.
Les corps
Froissent
Les draps frais.
Des perles
De sueur
Dégoulinent
Sur les visages,
Sur les bras,
Sur les cuisses,
Sur les jambes.
Vive les mariés
Ivres d’éternité
Et de pluie
Incandescente.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 juin 2018

Les rugissements Des chèvres...

Les rugissements
Des chèvres
Intriguent
Un poisson rouge
Dans sa cage
Métallique.
Un accordéoniste
Joue
De la batterie
Dans une chorale
Auvergnate.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 juin 2018

L'expo Est en cours...

L'expo
Est en cours.
Vous-êtes priés
De ne pas déranger
Les artistes.
Toutes les toiles
Seront jugées
Par un tribunal
Populaire.
Les glissements
De terrain
Ne seront pas acceptés
Comme moyen
De payement.
Un assouplissement
Des fonctions vitales
Vous sera demandé
À l'entrée.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 juin 2018

Un doute Rencontre Sur son Chemin...

Un doute
Rencontre
Sur son
Chemin
Un autre
Doute,
Et les deux
Doutes
Ensemble
Font
Une certitude.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

05 juin 2018

À l'intersection Des mémoires Passives...

À l'intersection
Des mémoires
Passives
Je t'attends
Comme un dinosaure
Attend le retour
Des météorites.
Tu vas m’écraser 
À nouveau,
Mais ce sera beau
De replonger
Dans les bras
D'une diablesse.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE