18 juin 2015

Je vous laisse Ce poème...

Je vous laisse
Ce poème,
Écrit
Sur une nappe
En papier,
Pour vous torcher
Le cul.
Je vous laisse
Ce poème,
Écrit
Sur un ticket
De métro,
Pour vous curer
Les dents.
Je vous laisse
Ce poème,
Écrit
Sur un mur
Délabré,
Pour vous cogner
La tête.
Je vous laisse
Ce poème
Pour chaque
Jour
De votre vie
Car le ciel
Est beau
Mais souvent
Il nous tue...
Car le ciel
Est beau
Mais souvent
Il nous tue...
Car le ciel
Est beau
Mais souvent
Il nous tue.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUSMoyenne

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


17 juin 2015

Je me promène Sur ses fesses...

Je me promène
Sur ses fesses,
Immenses
Comme les jardins
De Versailles.
Je me promène
Sur sa bouche,
Rouge
Comme les fraises
Des bois.
Je me promène
Dans ses yeux,
Grands
Comme l’océan Pacifique
Et l'océan Atlantique.
Je me promène
Sur sa chatte,
Brûlante
Comme une forêt
En feu.
Je me promène
Dans son cœur,
Doux
Comme une confiture 
D'abricot.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

16 juin 2015

Le seul poète C'est moi...

Le seul poète
C'est moi,
C'est moi
À douze ans
Qui se branle
Dans un vieux
Cinéma.
Le seul poète
C'est moi,
C'est moi
À quatorze ans
Qui joue au ballon
Pieds nus
Sur le trottoir.
T'avais raison maman,
Le seul poète c'est moi. 

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 juin 2015

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

 EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

 

 

Posté par Eduardo Pisani à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,