03 décembre 2017

Patiemment, J’écoute La pop Molle...

Patiemment,
J’écoute
La pop
Molle
Des fourmis
En chaleur
Qui jouent
De la mandoline
Électrique
Sur le palier,
Devant
Ma porte.
Et les cafards
Rigolent,
Car ils sont
Numéro 1
Des ventes.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


02 décembre 2017

La danseuse Danse Avec ses blessures...

La danseuse
Danse
Avec ses blessures,
Et chaque pas
De danse,
C'est un pansement.
La danseuse
Danse
Avec ses blessures,
Et chaque pas
De danse,
C'est un appel
Au secours.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

01 décembre 2017

Il y a Du plagiat Dans l'air...

Il y a
Du plagiat
Dans l'air.
Tout le monde
Copie
Tout le monde.
C'est
Du copier-coller
Partout,
À la télé,
À la radio,
Dans les livres.
Tout le monde
Copie
Tout le monde.
C'est
Du copier-coller
Partout, partout, partout, partout.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

30 novembre 2017

L'infini, C'est une peau De chagrin...

L'infini,
C'est une peau
De chagrin
Qui se rétrécit
Dangereusement.
À la fin,
Tout sera
Dans un point,
Un point
Sans rien
Autour.
Mais
Peut-être,
On est déjà tous
Dans un point.
C'est mon point
De vue.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

29 novembre 2017

La mort Est belle Comme Une épouse...

La mort
Est belle
Comme
Une épouse
La nuit
De noces.
Les invités
Sont tous partis,
Il n'y a
Que la mort
Qui reste,
La mort
Qui est belle
Comme une épouse
La nuit de noces.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


28 novembre 2017

Nous traverserons Des champs De maïs...

Nous traverserons
Des champs
De maïs,
Des champs
De maïs
À perte de vue.
Et le soleil
Brûlera
Notre peau.
Et l'horizon
Disparaîtra
Derrière
Un nuage
De poussière
Et de sang.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

27 novembre 2017

N’empêche, Je te roulerais bien Une pelle...

N’empêche,
Je te roulerais bien
Une pelle,
Même
Si tu es
Très chiante.
Je te mettrais bien
Une main
Aux fesses,
Je te peloterais bien
Les nichons,
Si tu es d'accord
Bien sûr,
En tout bien
Tout honneur.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

26 novembre 2017

Les soldes Des accents Toniques...

Les soldes
Des accents
Toniques,
Les soldes
Des accents
Toniques,
Approchez,
Approchez,
Vous en prenez 10,
Vous n'en payez
Que 6.
Les soldes
Des accents
Toniques,
Les soldes
Des accents
Toniques,
Et demain,
Et demain,
Les soldes
Des lettres
Majuscules.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 novembre 2017

Dans cinquante ans...

Dans cinquante ans,
Il y aura
Les mêmes rues
Et les mêmes
Immeubles.
Dans cinquante ans,
Les enfants
D’aujourd’hui
Seront vieux,
Et les vieux
D’aujourd’hui
Seront morts.
Dans cinquante ans,
Je ne serai pas là
Pour faire le point
De la situation.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 novembre 2017

SOS, En France On expulse Un poète...

SOS,
En France
On expulse
Un poète,
Et personne
Ne bouge,
Même pas
Les poètes.
SOS,
En France
On expulse
Un poète,
Et tout le monde
S'en fout.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE