22 mai 2016

Elle vivait...

Elle vivait
Toute seule
Dans un vieil
Appartement.
Son mari
Était mort.
Elle vivait
Toute seule.
Ses enfants
L’avaient abandonnée.
Oui, les salauds
L'avaient abandonnée.
Elle dormait
Tout le temps,
Et quand
Elle se réveillait,
Elle pleurait
Toutes ses larmes.
Ses enfants
L’avaient abandonnée.
Oui, les salauds
L'avaient abandonnée.
C’était ma mère,
Et ça fait
Longtemps
Qu'elle est morte.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


21 mai 2016

Il y a Six mois...

Il y a
Six mois,
Ils se tenaient
Par la main.
Il y a
Six mois,
Ils se regardaient
Dans les yeux.
Il y a
Six mois,
Ils s'embrassaient
Dans tous les coins.
Ce soir,
Ils ne se tiennent plus
Par la main.
Ce soir,
Ils ne se regardent plus
Dans les yeux.
Leur histoire
D'amour
Est finie.
Chacun
Dans son coin,
Rêve
À d'autres histoires,
À d'autres amours
Passagers
Pour faire
Passer le temps
Un peu moins vite.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

20 mai 2016

Si j’étais Un autre...

Si j’étais
Un autre,
Oui, un autre,
Un autre,
Un autre
Que moi,
Est-ce que
Je me plairais
Davantage
Si j’étais
Un autre ?
Je crois
Que je me manquerais
Beaucoup,
Si j’étais
Un autre.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 mai 2016

Plein De chansons...

Plein
De chansons,
Je vais te chanter,
Et tu feras
Semblant
De ne pas
Les écouter,
Mais je sais
Qu'au fond
De ton cœur,
Il y a
Une étincelle
D'amour
Pour moi.
Je sais,
Oui, je sais.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 mai 2016

J’étais Chat De gouttière...

J’étais
Chat
De gouttière,
Et puis
Un beau jour,
Je suis arrivé
Chez toi,
Et j'ai squatté
Ton lit.
Depuis,
Je vis ici,
Auprès
De tes
Beaux yeux,
Des yeux
De chatte
Bien sûr,
Que pas une seule
Seconde,
Je quitterai
Des yeux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


17 mai 2016

J'ai habillé Les minutes...

J'ai habillé
Les minutes
Avec ton parfum,
J'ai habillé
Les heures
Avec ton sourire,
Et quand
Tu es partie,
J'ai habillé
Les années
Avec ton souvenir.
Et j'ai prié
Dans les églises,
Et j'ai prié
Dans les synagogues,
Et j'ai prié
Dans les mosquées,
Et j'ai prié
Tous les Dieux,
Pour que tu
Reviennes
Habiller
Ma vie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

16 mai 2016

Non, Je ne suis pas D'accord...

Non,
Je ne suis pas
D'accord,
Et je m'en fous
Que tu ne sois pas
D'accord
Que je ne sois pas
D'accord.
Arrêtons
De parler.
Laissons
Parler
Nos mains,
Caressons-nous.
Comment ?
T'es pas
D'accord ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 mai 2016

Cette nuit, Il y a...

Cette nuit,
Il y a
Un croissant
De lune
Dans le ciel.
Je vais
Le garder
Pour le petit déjeuner
De demain matin,
Mais peut-être
C'est ma dernière
Nuit sur terre.
Peut-être
Demain matin,
Je ne serai plus
Nulle part,
Et le croissant
De lune,
Ce sera pour toi,
Mon extraordinaire
Amour.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 mai 2016

Il s'appelle Jean-Baptiste...

Il s'appelle
Jean-Baptiste,
Mais il n'en est
Pas sûr,
Et une minute après,
Il change
De prénom,
Et Il s'appelle
Christophe.
Il passe
Ses journées
Avec sa guitare.
Il voit l'univers
Tout gris.
Il chante,
Il rigole,
Il fait
Des petits dessins,
Mais l'univers
Est toujours gris.
Il a oublié
Son prénom
Et les paroles
De ses chansons.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 mai 2016

Elles étaient Belles...

Elles étaient
Belles
Nos disputes,
Et tout l'immeuble
Nous entendait
Crier.
Te souviens-tu
Du jour
Où les voisins
Ont appelé
Les flics ?
Je t'aimais
Pour de vrai,
Tu m'aimais
Pour de faux,
Mais c’était
Bien quand même.
Tu étais
Un soleil froid,
Mais un soleil
Quand même.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE