08 novembre 2017

Triste Est la saison Des retrouvailles...

Triste
Est la saison
Des retrouvailles
Avec nos rêves
Cadavériques.
Une ultime chance
Nous pensons
Avoir,
Mais ça se passe
Sans nous,
Le "Bal chez Temporel".

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


06 novembre 2017

Je vais Couler Comme Le Titanic...

Je vais
Couler
Comme
Le Titanic,
En touchant
Un iceberg,
Une nuit
Quelconque.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

05 novembre 2017

Tu as voulu De l'amour...

Tu as voulu
De l'amour,
Et tu l'as eu.
Tu vas en bouffer
De l'amour,
Matin, midi et soir.
Des provisions
D'amour
À ne plus savoir
Où le ranger.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

04 novembre 2017

Il manque Le sexe, Il manque La luxure...

Il manque
Le sexe,
Il manque
La luxure.
Il manque
Le sel,
Il manque
Le poivre.
Mais bordel,
C'est quoi
Ce bordel ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

03 novembre 2017

Un billet De cinq euros...

Un billet
De cinq euros,
Elle sort
Lentement
De sa poche.
Puis aussitôt,
Elle le remet
Dans sa poche.
Elle est radine,
Radine,
Radine.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


02 novembre 2017

Tu es amoureuse De toi...

Tu es amoureuse
De toi,
Et moi,
Je suis amoureux
De moi.
Nos amours
Font de nous
Deux montagnes
Qui ne se rencontreront pas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

01 novembre 2017

La fille du métro Lit La fille du train...

La fille du métro
Lit
La fille du train,
Et moi je lis
Sur sa bouche
Que je suis une épave,
Et que jamais
Mes lèvres
Toucheront
Les siennes.
Le vernis
De ses ongles
Est noir
Comme mes idées.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

31 octobre 2017

Je me suis entendu Parler...

Je me suis entendu
Parler,
Et je ne me suis pas
Compris.
Les jeans
De la dame
Sont troués
Au niveau
Des genoux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

30 octobre 2017

Nous habitons tous...

Nous habitons tous
Sur cette boule
Á paillettes.
Et quand nous crèverons,
Nous resterons ici,
Sur cette boule
Á paillettes.
Nous resterons ici,
Nous n'irons
Nulle part ailleurs,
Chacun,
Spectateur
Et acteur,
Et rien d'autre.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

29 octobre 2017

Je ne reste Que mille ans...

Je ne reste
Que mille ans,
Car je n'ai pas envie
De m’éterniser.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS
EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE