14 février 2018

Il me faut Un poème Pour elle...

Il me faut
Un poème
Pour elle,
Il me faut
Un poème
Pour toi.
Il me faut
Tout en double,
Car j'ai peur
D’être
En manque.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


13 février 2018

Je me suis Endormi Avec Mon rêve familier...

Je me suis
Endormi
Avec
Mon rêve familier.
Je me suis
Réveillé
Avec une
Chanson d'automne.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 février 2018

Une embellie Sidérante Câline L'indéfinissable...

Une embellie
Sidérante
Câline
L'indéfinissable.
Les pierres roulent
Avec satisfaction.
Je gravite
Autour
D'une idée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 février 2018

Une fillette Crache Des tarentules Mortes...

Une fillette
Crache
Des tarentules
Mortes.
Je crois
Entendre
Les miaulements
D'un chat.
Picasso
Vient
De peindre
Mon portrait.
Il range
Ses pinceaux
Dans un étui
À cigares.
Ici, c'est le statu quo.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 février 2018

L'imperturbable Neurasthénie Des rapaces Méthodiques...

L'imperturbable
Neurasthénie
Des rapaces
Méthodiques,
Rend mes nuits
Plus supportables.
Je découvre,
Avec délectation,
Les territoires
Inexplorés
Des gémissements
Post-mortem.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


09 février 2018

Pour habiter Les manoirs...

Pour habiter
Les manoirs,
Je sors
De mon tombeau.
Et des elfes
Mâchent
Des cigales
Séchées.
Qui m'a
Fracassé
Le crâne
À coups
De marteau
Pendant
Que je courais
Dans le bois ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 février 2018

Une nécromancienne À la retraite...

Une nécromancienne
À la retraite
Mange
Des sauterelles
Grillées
En buvant
De l'huile
Rance.
Les babouins
Du zoo
Participent
À une orgie
Improvisée
Avec les oies
Du lac.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 février 2018

À l’arrêt Du bus 34...

À l’arrêt
Du bus 34,
Pauline
Se tire
Une balle
Dans la bouche.
Catherine
Passe par là,
Mais ne s’arrête pas,
Car elle a rendez-vous
Avec l’esthéticienne.
Arnaud
Jette un coup d’œil
Aux pigeons
Qui picorent
Sur le trottoir
La cervelle
De Pauline.
Il n'a plus
D'argent
Pour payer
Le dealeur.
Trois jours
Qu'il ne se shoote pas,
Trois jours,
Une éternité.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 février 2018

À la recherche De quelques Câlins Asthmatiques...

À la recherche
De quelques
Câlins
Asthmatiques,
Un spectre
Verdâtre
Laisse
Sa bave
Gluante
Sur les glaucomes
Surchauffés
Des vipères
Édentées.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

05 février 2018

Sur les pentes Des aphrodisiaques...

Sur les pentes
Des aphrodisiaques,
On cajole
L’obéissance 
Émotive.
Les charognes
Deviennent
Zombies,
Et se partagent
Une fiole
De sang frais.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE