27 juin 2018

Un ouvrier Cause Culture...

Un ouvrier

Cause

Culture

Avec

Le Bourgeois gentilhomme.

C'est une formule

Entrée

Plat

Dessert.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


26 juin 2018

Deux Brins D'herbe...

Deux

Brins

D'herbe

Se touchent,

Et c'est

Déjà

Une prairie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 juin 2018

Se défenestrer Par manque D'espace...

Se défenestrer

Par manque

D'espace.

Toucher

L'asphalte

Avec la tête.

Le Samu arrive...

Trop tard.

Six étages

Sans parachute...

Ce n’était pas

Raisonnable.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 juin 2018

Le général est parti À la retraite...

Le général est parti

À la retraite,

Et ses soldats

Sont tristes.

Le général est parti

À la retraite,

Et désormais,

Il ne donne les ordres

Qu'à sa femme

Qui, elle aussi,

Est triste.

Le général est parti

À la retraite,

Et tout le monde

Est triste.

Oui, mon général,

Un jour tu auras

Ta statue,

Une belle statue

En bronze,

Mais gare aux pigeons,

Gare aux pigeons...

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 juin 2018

Un complément D’enquête Sera demandé...

Un complément

D’enquête

Sera demandé

Pour rétablir

Les faits

Ne serait-ce que

Pour la forme,

Une forme hélicoïdale

Bien sûr.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


22 juin 2018

Les secousses Des taxis Ronchonneurs...

Les secousses

Des taxis

Ronchonneurs

Sont à l'origine

Des orgasmes

Collectifs

Qui touchent

La perfection

Aux heures

De pointe.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

21 juin 2018

Un laconique Communiqué...

Un laconique

Communiqué

Pour vous annoncer

Que le ciel

Est tombé

Au milieu

De la route.

S'en est suivi

Un embouteillage

Monstre

Qui a ralenti

L'arrivée

Des morpions

Pacifiques.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

20 juin 2018

Moi et moi On est trop nombreux...

Moi et moi

On est trop nombreux.

Un de nous deux

Doit quitter la scène.

Moi et moi

On est trop nombreux.

Un de nous deux

Fait de l'ombre

À l'autre.

Moi et moi

On est trop nombreux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 juin 2018

Il y a toujours Un Brassens...

Il y a toujours
Un Brassens
Qui traîne
Quelque part,
Sur le zinc
D'un bistrot,
Sur les cordes
D'une guitare.
Il y a toujours
Un Brassens
Qui traîne
Quelque part,
Un Brel, un Ferré,
Un poète maudit
Qui dessine
Ses nuits
Sur une courbe
Infinie,
Un Rimbaud, Un Verlaine
Qui caresse
Ses nuits
Sur une courbe
Infinie.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 juin 2018

Viens Que je te roule Une pelle À 360 degrés...

Viens
Que je te roule
Une pelle
À 360 degrés,
Et après
On comptera
Ensemble
Les moutons
Jusqu'au lever
Du jour.
Viens
Que je te roule
Une pelle
À 360 degrés,
Et s'il n'y a pas
De moutons
On comptera
Les doigts
De nos mains,
De nos pieds,
Une fois,
Deux fois,
Mille fois.
Viens
Que je te roule
Une pelle
À 360 degrés.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE