27 septembre 2016

Sur l'île Saint-Louis...

Sur l'île
Saint-Louis,
Je marche,
Et je vois
Des immeubles
Anciens
Avec
De jolis
Balcons
Remplis
De soleil
Et de géraniums.
Où sont passés
Les gens
Qui habitaient
Ici,
Il y a
Plus de cent ans ?
Ils avaient
L'argent,
L'amour
Et la jeunesse,
Et une jolie vue
Sur la Seine.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


26 septembre 2016

Il n'y a pas D'alternative...

Il n'y a pas
D'alternative,
C'est
Comme ça.
Tu commences
À vivre,
Et à la fin,
Tu crèves.
Arrête donc
Tes manières,
Ne fais pas
D'histoires.
Tu peux être
Premier ministre,
Président
Ou Roi,
À la dernière
Seconde,
On sera
Tous
Perdants.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

25 septembre 2016

Pour moi, Tout ça...

Pour moi,
Tout ça,
C'est
Un terrain
Inconnu.
Je n'ai
Aucun
Point
De repère.
Tout
Est
Nouveau.
Une fille
Est amoureuse
De moi,
Et cette
Fille
C'est toi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 septembre 2016

Il fait La manche...

Il fait
La manche,
Assis
Sur
Un trottoir.
Des jours
Ça marche,
Des jours
Ça ne marche pas.
Mendiant,
Ce n'est pas
Un boulot
Facile,
Mais avec
Son Bac +5,
Il ne pouvait pas
Trouver mieux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

22 septembre 2016

Je n'ai Rien À faire Ici...

Je n'ai
Rien
À faire
Ici.
Je ne suis
Qu'un
Pantin.
Les autres
Décident
À ma place.
Je ne fais
Que tourner
En rond,
Et c'est
Tout.
Il faut
Quand
Même
Jouer
La dernière
Scène.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


21 septembre 2016

Un Gamin Donne...

Un
Gamin
Donne
Des coups
De pied
Dans
Un ballon.
Un jour,
Il sera
Vieux,
Et il se souviendra
Du jour
Où il donnait
Des coups
De pied
Dans
Un ballon.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

20 septembre 2016

J’écoute Un rossignol Chanter...

J’écoute
Un rossignol
Chanter
Sa triste
Chanson,
Toujours
La même.
J'ignore
Pour
Quelle
Raison
Il chante.
J'ignore
Pour
Quelle
Raison
Je suis
Là,
En train
D’écouter
Un rossignol
Qui chante.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 septembre 2016

Une Bonne Nouvelle Pourrait...

Une
Bonne
Nouvelle
Pourrait
Changer
La donne.
Une
Bonne
Nouvelle
Pourrait
Ouvrir
Une
Porte
Vers
L'azur
Infini.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 septembre 2016

Légère Comme Une plume...

Légère
Comme
Une plume
De goéland,
Mon âme
Ne fait pas
Le poids
Face
Aux intempéries.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 septembre 2016

Elles arrivent, Les sales Crapules...

Elles arrivent,
Les sales
Crapules,
Je les vois
De loin.
Elles arrivent,
Les sales
Crapules,
Elles sont
Bien
Déguisées,
Mais
Je les ai
Reconnues.
Elles arrivent,
Les sales
Crapules,
Elles sont là
Pour me détruire,
Les sales
Crapules.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE