12 avril 2016

Les petits pois...

Les petits pois
Nagent
Dans une belle
Sauce tomate,
Au fond
De la casserole,
Et avec
Une spatule
En bois,
Je tourne...
Je tourne...
Comme faisait
Ma mère
Quand elle
Était encore là.
À table,
C'est prêt,
Criait ma mère.
Je m'en souviens
Très bien,
Pendant
Que je tourne...
Je tourne...
Avec ma spatule
En bois.
À table,
C'est prêt,
Mais ma mère
N'est plus là.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


10 avril 2016

J'ai perdu...

J'ai perdu,
Et alors ?
Je ne vais pas faire
Toute une histoire
Pour une défaite,
D'autant plus
Que ce n'est pas
La première.
Je suis habitué
À perdre,
Moi.
Oui, c'est vrai,
Je n'ai jamais gagné,
Et alors ?
Je ne suis pas là
Pour gagner.
Je suis là
Pour exister,
Tout simplement.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

09 avril 2016

Tu aimais Les fraises des bois...

Tu aimais
Les fraises des bois,
Tu aimais
Les chansons d'Elton John,
Tu aimais
Les films avec Alain Delon,
Tu aimais
La musique classique,
Tu aimais
Jouer du piano,
Tu aimais
Aller à l’Opéra,
Tu aimais
Patiner sur la glace,
Tu aimais
La cuisine japonaise,
Tu aimais
Aller à Brighton,
Tu aimais
Le Lac des Cygnes,
Tu aimais
Boire du thé,
Tu aimais
Téléphoner à ta mère,
Tu aimais
Prendre le taxi,
Mais surtout,
Surtout,
Tu aimais
Me faire chier.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 avril 2016

Une touche De noir...

Une touche
De noir
Dans le ciel bleu,
Une tristesse
Infinie
Qui bouffe
Le soleil.
Je n'ai rien
À vous offrir
À part
Mes angoisses.
Je n'ai pas
D'histoires
Drôles
À partager.
C'est un
Mauvais jour,
C'est un
Mauvais moment.
Repassez
Dans une autre
Vie,
Car celle-ci,
Elle est déjà
Finie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 avril 2016

Les vrais poètes Ne sont pas Immortels...

Les vrais poètes
Ne sont pas
Immortels.
Les vrais poètes
Ne sortent pas
De livres.
Les vrais poètes
Sont éphémères.
Les vrais poètes
N'ont pas
De rues
Qui portent
Leur nom.
Les vrais poètes
N’écrivent
Que pour eux.
Les vrais poètes
Ne font pas
De dédicaces.
Les vrais poètes
N'ont rien à foutre
D'avoir leur gueule
Dans les médias.
Les vrais poètes
N'ont rien à foutre
De mourir inconnus.
Les vrais poètes
Font des fautes
D'orthograffe.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


06 avril 2016

Je fredonne Tout bas...

Je fredonne
Tout bas
Une chanson
De Charles Trenet
En descendant
Les escaliers
De la Butte
Montmartre,
Quand
Soudain,
J’entends
Quelqu’un chanter
Avec une voix
Venue de nulle part.
Je me retourne,
Et je vois
Yves Montand.
Oh ! Quel plaisir
De vous revoir
Monsieur Montand,
Je chantais
"Les feuilles mortes"
Il y a juste
Un quart d'heure !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

05 avril 2016

Avec délicatesse, La fille ouvre...

Avec délicatesse,
La fille ouvre
Ses cuisses,
Et lui,
Lui, il voit
Un spectacle
Merveilleux.
Sa langue
S'enfonce
Dans cette fente
Lisse,
Dans cette fente
Étroite.
Sa langue
S'enfonce,
Et la fille,
La fille jouit
En silence,
Car elle
Est timide,
Trop timide
Pour jouir
Comme
Dans les films
Pornos.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

04 avril 2016

Je vais te raconter Le jour...

Je vais te raconter
Le jour
Où mes yeux
Ont croisé
Les tiens.
C’était un jour
Comme tant d'autres.
Puis tu étais là,
Et j'ai compris
Que la plus belle
Du monde
Était moins belle
Que toi.
Puis tu étais là,
Et j'ai compris
Qu'avec toi,
La terre
Serait plus douce
Sous mes pas.
Je vais te raconter
Le jour
Où mes yeux
Ont croisé
Les tiens.
Pardonne-moi
De ne pas
T'avoir rencontrée
Avant.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

28 mars 2016

J'adore Les faux amis...

J'adore
Les faux amis.
Et sur les réseaux
Sociaux,
Je n'ai que ça,
Des faux amis,
Beaux,
Riches
Et intelligents.
Et même
Dans la vie
De tous les jours,
J'ai plein
De faux amis.
Oh, quel bonheur,
D'avoir autant
De faux amis.
Je touche du bois,
J'espère n'avoir jamais
Un vrai ami.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 mars 2016

Ce n'est pas Grave...

Ce n'est pas
Grave,
Si on a volé
Mes arcs-en ciel.
Ce n'est pas
Grave,
Si on a démoli
Tous mes châteaux.
Ce n'est pas
Grave,
Si on a marché
Sur mes rêves.
Ce n'est pas
Grave,
Si on m'a
Craché à la figure,
Ce n'est pas
Grave,
Car je peux
Toujours
Écrire
Que ce n'est pas
Grave.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE