17 mai 2018

À bien des égards...

À bien des égards,
Tes lèvres
Me rappellent
Les lèvres
D'une vestale
Que j'ai connu
Jadis
Dans un couvent
En ville.
Elle sentait bon
Le chocolat,
La religieuse.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


16 mai 2018

Une endive Délurée...

Une endive
Délurée
Se déhanche
Au milieu
Des asperges.
Et une cartouche
De calibre 45
Cherche une victime
Consentante.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 mai 2018

L’impératrice dit...

L’impératrice dit
Que ce n'est
Qu'un spectacle.
Je suis l'otage
D'une circonférence.
Libérez-moi,
Libérez-moi,
Et libérez
Le cube
Qui est en moi.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

14 mai 2018

Je n'en voulais pas De cette mise en page...

Je n'en voulais pas
De cette mise en page,
De cette mise à mort,
De cette mise en bière.
J'ai misé, j'ai perdu.
La partie de poker
Était truquée d'avance,
Mais il fallait jouer,
Je n'avais pas le choix.
Je n'en voulais pas
De cette mise en page,
De cette mise à mort,
De cette mise en bière.
Je n'en voulais pas
De ce cortège funèbre,
De cette pluie de roses fanées.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

13 mai 2018

Naguère J'avais un royaume...

Naguère
J'avais un royaume,
Mais je ne le savais pas,
Et j'ai cherché autre chose,
Loin de ce royaume.
J'ai cherché autre chose,
Et je n'ai rien trouvé.
J'aimerais revenir
Dans ce royaume magique,
Mais le voyage est long,
Et le temps m'est compté.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


12 mai 2018

Quand Jimi Chantait Hey Joe...

Quand Jimi
Chantait Hey Joe,
J'avais des fleurs
Sur mes chemises,
Et mes amis étaient
Janis, Otis
Et James Brown.
1967,
C’était l’été de l'amour.
On n'avait pas la 4G,
La télé n’était pas en HD.
1967,
C’était l'été de l'amour.
Et Jimi
Chantait Hey Joe,
Et j'avais des fleurs
Sur mes chemises
Et un transistor
Collé à l’oreille.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 mai 2018

Sur cette photo de classe...

Sur cette photo de classe
En noir et blanc,
On avait tous 13 ans,
Sauf les profs, bien sûr.
C'était le printemps,
Et on avait tous 13 ans.
Certains d'entre nous
Souriaient,
D'autres
Faisaient la gueule.
C'était le printemps,
Et on avait tous 13 ans.
Que sont-ils devenus
Tous ces gamins,
Un demi-siècle après ?
Et les profs,
En quelle année
Sont-ils morts, les profs ?
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

10 mai 2018

L'exclu crèche...

L'exclu crèche
Où crèchent les exclus.
L'exclu bouffe
Où bouffent les exclus.
L'exclu gerbe
Où gerbent les exclus.
Un exclu,
Un exclu,
Un exclu,
On est tous
Les exclus
D'un pays,
D'une histoire,
D'un amour.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

09 mai 2018

Les contraintes Extérieures...

Les contraintes
Extérieures
Déterminent
Un malaise
Latent
Qui enveloppe
Toute hypothèse
D'escapade
Préméditée.
Et Peter Pan
Se meurt.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 mai 2018

Et brusquement Un ménestrel apparut...

Et brusquement
Un ménestrel apparut
Sous la forme
D'un farfadet voûté
Complétement ivre
Qui sautillait
Frénétiquement
Sur les notes
D'une marche nuptiale
Jouée par une balalaïka
Désaccordée.
 
Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE