26 août 2015

Les choses Minuscules...

Les choses
Minuscules
De chaque
Jour,
Font
Les choses
Immenses
De toute
Une vie.
Je te l'assure,
Ne l'oublie pas,
Les choses
Minuscules
De chaque
Jour,
Font
Les choses
Immenses
De toute
Une vie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


25 août 2015

Si tu veux Voir...

Si tu veux
Voir
Un lever
De soleil,
Il faut
Que tu
Te réveilles
De bonne heure.
Si tu veux
Voir
Une éclipse
Totale
De soleil,
Il faut
Que tu
Sois
Au bon endroit
Au bon moment
Mais
Si tu veux
Juste voir
Ma gueule,
Tu n'as
Qu'à taper
Edouardo
Sur Google.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

24 août 2015

Elle pleure Toutes les nuits...

Elle pleure
Toutes les nuits,
Oui, elle pleure
Toutes les nuits
Dans sa chambre
De bonne
Avec vue
Sur un mur
Et les toilettes
Sur le palier.
Elle pleure
Toutes les nuits,
Dix ans
Que ça dure
Cette vie
D'animal
En cage,
Cette vie
De misère,
Cette vie
De galère,
Cette vie
Que ce n'est pas
Une vie
Mais
Qu'on appelle
Vie
Quand même.
Elle a décidé,
Cette nuit
Ce sera
La dernière
Nuit.
Dans quelques jours
La concierge
Frappera
À sa porte...
Puis
On appellera
Les pompiers
Et peut-être
La police aussi
Et on la
Retrouvera
Comme
Endormie
Dans sa chambre
De bonne
Avec vue
Sur un mur
Et les toilettes
Sur le palier. 

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

23 août 2015

J'ai retrouvé Une photo de toi...

J'ai retrouvé
Une photo de toi
Du jour
Où l'on s'est
Connus.
C'est moi
Qui ai pris
La photo.
Tu avais
18 ans
Et quelques jours.
Avec un stylo
Rouge,
J'entoure
Ton visage
Et sur
Ton front
J'écris :
Attention
Poison.
Je range
La photo
Dans un
Livre
De poche
D'Agatha
Christie.
Je n'aime pas
Agatha
Christie.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

22 août 2015

C'est merveilleux D'avoir...

C'est merveilleux
D'avoir
Une idée folle
Qui te change
La vie
Du jour
Au lendemain.
C'est merveilleux
De se sentir
Un autre
Pour qui
Tous les rêves
Sont réalisables.
Adieu les
Idées noires,
Adieu les
Après-midi
Passés à dormir
Pour ne pas
Penser.
La voilà
La vie
Qui commence,
Tout se remet
En place
Dans ta tête,
Tout marche
Pour la première
Fois,
Lève-toi
Et vis,
À partir
D’aujourd’hui,
Tu es immortel.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUSPetite

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


21 août 2015

Il promène Sa jolie moustache...

Il promène
Sa jolie moustache
Dans tous
Les quartiers
De Paris.
Il prend en photo
Les belles femmes
Et les belles femmes
L'appellent "Bel-ami".
Il les aime trop
Les belles femmes
Pour en garder une
Pour la vie.
Il papillonne
De fleur en fleur,
C'est
Un playboy,
C'est
Un latin lover
Et les belles femmes
L'appellent "Bel-ami"
Et les belles femmes
L'appellent "Bel-ami".

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

20 août 2015

J'ai trouvé Une rime...

J'ai trouvé
Une rime
Par accident.
Elle est passée
Entre mes dents
Et s'est installée
Sur le papier.
J'ai eu du mal
À la faire partir,
Elle voulait
Squatter
Mon poème.
J'ai eu du mal
À la faire partir,
Elle voulait
Squatter
Mon beau poème.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

19 août 2015

Il m'a Raconté...

Il m'a
Raconté
Son histoire
Avec elle.
Ils se sont
Rencontrés
Dans un train
Il y a
Quarante ans.
Quarante ans
D'amour,
Quarante ans
De bonheur
Et puis
Elle est tombée
Malade
Et puis
Elle est morte
Et il est resté
Tout seul
Comme un chien
Abandonné
Au bord
De la route
Un 15 août.
Alors moi
J'ai pensé
Que pour moi
C'était trop tard,
Oui, pour moi
C'était trop tard
Pour vivre
Une histoire
D'amour de
Quarante ans
Et j'ai chialé
Et j'ai chialé
Comme un chien
Abandonné
Au bord
De la route
Un 15 août.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

18 août 2015

Il vit Dans Un palace...

Il vit
Dans
Un palace
Entouré
De jeunes filles
Qui lui font
L'amour
À chaque
Fois
Qu'il bande.
Il porte
Des chemises
Toujours
Bien repassées
Et des chaussures
En cuir
Qui brillent
Comme deux soleils.
Il passe
Sur France 2
Dans un beau
Reportage
Et moi
Je le regarde
Sur ma télé
Pourrie.
Pour moi
C'est pas
La joie.
Été comme hiver,
Je passe
Mes soirées
À regarder
Les autres
Qui passent
À la télé.
Chez moi
Il n' y a pas
De filles
Qui me font
L'amour
Et si
Par miracle
Je bande,
C'est ma main
Qui
S'en charge.
Je n'ai pas
De chemises
Ni de chaussures
En cuir
Mais juste
Des tee shirts
Et une paire
De vieilles
Baskets.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

17 août 2015

J'aime bien Regarder...

J'aime bien
Regarder
Les photos
Dans un journal
De cul,
Toutes ces filles
À poil
C'est magique
Et je me sens
Moins seul,
Assis
Sur le canapé
Du salon.
J'ai mis
Une pizza
Surgelée
De chez
Leader Price
Dans le four
À micro-ondes,
Toutes ces filles
À poil...
Toutes ces filles
À poil...
Petit
À petit
Je froisse
Le journal...
Dans ma
Tête
Défilent
Les images
D'une autre
Vie,
Quelque part,
Ailleurs,
Loin d'ici. 

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE