19 octobre 2015

C'est une offre Last minute...

C'est une offre
Last minute,
C'est une offre
Last minute
Sur Internet,
Une place
Demain matin
Sur le vol
Paris - New York
Pour seulement
50 euros...
C'est du jamais vu,
J'y vais
Ou je n'y vais pas ?
J'y vais
Ou je n'y vais pas ?
Je n'y vais pas
Car demain matin
J'ai rendez-vous
Avec elle
Sur les marches
Du Sacré-Cœur
Et pour la première fois,
Je vais lui dire
Que je l'aime.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


18 octobre 2015

On est tous Enfermés...

On est tous
Enfermés
Dans un labyrinthe
Et chacun
Cherche la sortie
Et tout se mélange,
Passé, présent, futur.
On est tous
Enfermés
Dans un labyrinthe
Et chacun
Cherche
La bonne trajectoire
Pour gagner
Le bonus
D'un infinitésimal
Bonheur.
Ça fait
Longtemps
Que je n'ai pas
Croisé
L'amour.
Il est
Peut-être
Dans un
Autre univers,
Dans un labyrinthe
Parallèle.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

 

17 octobre 2015

Une incroyable Aventure...

Une incroyable
Aventure
M'attend.
Les règles
Du jeu
Vont changer
Et toutes
Les portes
Vont s'ouvrir
Et tous ceux
Qui ne m'aiment pas
Vont fermer
Leurs gueules.
La revanche
Est toute proche,
Je bande du tonnerre,
Je bande du tonnerre.
Le plus grand
Des orgasmes
Va commencer.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

16 octobre 2015

J'ai plein D'arcs-en-ciel...

J'ai plein
D'arcs-en-ciel
Dans mes tiroirs
Et j'en sors un
De temps
En temps
Pour adoucir
Mes peines.
La route
Est très mauvaise
Et le petit bout
De chemin
Qui me reste
À parcourir
Est parsemé
De pièges.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

15 octobre 2015

Je plane, Sans alcool...

Je plane,
Sans alcool,
Sans héroïne,
Je plane,
Sans ecstasy,
Sans cocaïne.
Je plane
Car je pense
À toi
Et à nos
Promenades
Dans les rues
De Londres
Quand tu avais
Vingt ans
Et comme un con
Je te faisais
La cour.
Je me serais
Jeté
Dans la Tamise
Si tu me l'avais
Demandé.
Suis-je guéri
De ma maladie
D'amour ?
On dirait pas,
Vu que quand
Je pense à toi,
Je plane.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


14 octobre 2015

Je suis...

Je suis fâché,
Je suis fâché,
Je suis fâché,
Je suis fâché
Avec tout le monde.
Je suis fâché,
Je suis fâché,
Je suis fâché,
Oui, je suis fâché
Avec tout le monde.
On m'a bien eu,
On m'a bien eu
Mais à partir
De maintenant,
Je change
De rôle,
À partir
De maintenant,
C'est moi
Qui encule.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

13 octobre 2015

Shut up ! C'est tout...

Shut up !
C'est tout
Ce que je connais
Dans la langue
De Shakespeare.
Elle me disait
Shut up !
Le matin,
Elle me disait
Shut up !
L'après-midi,
Elle me disait
Shut up !
La nuit.
Elle me disait
Shut up !
Tout le temps
Et puis
Un jour
Elle m'a dit
Shut up !
Une dernière fois.
J'aimerais
Qu'elle revienne
Pour lui dire
À mon tour
Shut up !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 octobre 2015

Tout s'assombrit...

Tout s'assombrit,
On dirait
Le dernier jour
Du monde
Et les gens
Dans les rues
Marchent
Tout droit
Vers l'abîme.
On est les fils
De qui ?
On est les fils
De Dieu
Ou d'un mauvais
Artiste
Qui a raté
Son œuvre ?
Tout s'assombrit,
Tout s'assombrit
Et il n'y a pas
D'issue
Heureuse
À notre
Lamentable
Parcours.
J'ai envie
De boire
Une limonade,
J'ai envie
De boire
Une limonade.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 octobre 2015

Maman, J'ai tout raté...

Maman,
J'ai tout raté...
L'avion,
Le bus,
Le train,
Le tramway.
Maman,
J'ai tout raté...
Le grand amour,
L'argent,
Les Victoires
De la Musique,
Un bel appartement.
Maman,
J'ai tout raté
Mais mon rendez-vous
Avec toi maman,
Je ne veux pas
Le rater.
Alors maman,
Quand je vais crever,
Quand je vais passer
De l'autre côté,
De l'autre côté
Que tu connais
Si bien maman
Depuis longtemps,
Quand je vais passer
De l'autre côté maman,
Fais-moi signe
Maman,
Enfer ou paradis
Je m'en fous,
Pourvu
Que tu sois là
Maman,
Pourvu
Que tu sois là
Maman.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

 

10 octobre 2015

Je marche Les yeux fermés...

Je marche
Les yeux fermés
Au milieu
De la rue.
Un... deux... trois...
Aucune voiture
Ne m'écrase...
Quatre... cinq... six...
J'ouvre les yeux...
Même le diable
Ne veut pas
De moi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE