LES POÈMES TOUT NUS

23 juillet 2019

Priorité au direct...

Priorité au direct.
Les événements
Se succèdent
À un rythme incessant.
Les sans-culottes
Ont pris la Bastille.
Je répète :
Les sans-culottes
Ont pris la Bastille.
La parole
Est à notre
Envoyé spécial.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


22 juillet 2019

Laissez pousser Ma poésie...

Laissez pousser
Ma poésie,
Vous qui ignorez
Les cris et les peurs
Des nuits
Qui ne voient jamais
Le jour.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

21 juillet 2019

La perfection Des prémonitions...

La perfection
Des prémonitions
Dérange
Les allusions
À l'entrée
Des suppositions
Pour un casse-tête
Chinois
En chute libre.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

20 juillet 2019

J'ai mangé Du courant électrique...

J'ai mangé
Du courant électrique.
Court-circuit...
Plus aucune fille
Ne m'allume.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

Posté par Eduardo Pisani à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juillet 2019

La police municipale veille...

La police municipale veille
Sur les vieilles et sur les vieux
Qui dansent
Sous les stroboscopes.
Et un teckel malheureux
Lèche une gamelle vide.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


18 juillet 2019

Même au mois de juillet...

Même au mois de juillet,
Les feuilles mortes tombent
Et jonchent les trottoirs
Où la solitude passe
Dans son fauteuil roulant
À l'abri du bonheur.
Ne maudis pas le ciel,
Car le ciel n'y est pour rien
Dans nos petites misères.
Et tes larmes qui coulent
Sont déjà des rivières
Où les chercheurs d'or
Trouveront leurs pépites.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

17 juillet 2019

La mort Se fait Une frayeur...

La mort
Se fait
Une frayeur
Quand
Les éphémérides
Soliloquent.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

16 juillet 2019

Mais qui a volé Les éoliennes...

Mais qui a volé
Les éoliennes
Dans le jardin
Des sept nains ?
Moi, monsieur le juge !
J'en avais besoin
Pour me curer les dents !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

15 juillet 2019

Il me tarde De te dire...

Il me tarde
De te dire
Que sans toi
Mes échecs
Auraient été
Trop lourds à porter,
Et le brouillard
Trop épais
Pour franchir
Les derniers obstacles.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

14 juillet 2019

Ce poème, C'est un miroir...

Ce poème,
C'est un miroir
Où chacun
Voit son visage.
Toi qui passe,
Jette un coup d’œil.
C'est bien toi
Entre les lignes,
Entre les lignes
De ce poème.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

13 juillet 2019

Un suicide Collectif...

Un suicide
Collectif
Serait
Le bienvenu.
Nous ne méritons pas
L'univers.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

12 juillet 2019

Je n'ai pas signé...

Je n'ai pas signé
Pour avoir cette gueule-là.
Je n'ai pas signé
Pour avoir cette vie-là.
Quel cabotin le diable
Avec son beau discours.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

11 juillet 2019

Les papillons Brûlent Sur le bitume...

Les papillons
Brûlent
Sur le bitume
Bouillant.
Chaque histoire
Finit
Dans une boule
De feu.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

10 juillet 2019

La chronologie Des faits...

La chronologie
Des faits
Se noie
Dans un verre
De lait froid
Sans sucre.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

09 juillet 2019

Pas de limitation De vitesse...

Pas de limitation
De vitesse
Pour les rêves
Qui foncent
Tout droit
Vers la réalité.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

08 juillet 2019

Les doigts De mes mains...

Les doigts
De mes mains
S'allongent
Comme les branches
D'un arbre,
Et touchent
Le ciel infini
Qui jouit.
Et soudain,
Une pluie d'étoiles...

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

07 juillet 2019

Une belle Fraise Rouge...

Une belle
Fraise
Rouge,
Écrasée
Par les secondes
Qui escaladent
Les minutes,
S'efface
Lentement
Sous un soleil malade.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

06 juillet 2019

Sur la colline Du crack...

Sur la colline
Du crack,
Le soir
S’évapore
Sans rien demander
Aux mirages.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

05 juillet 2019

Pour un moment Ancestral Torride...

Pour un moment
Ancestral
Torride,
Canicule
Et cunnilingus
Au programme,
Et d'autres
Petits plaisirs
À la carte.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

04 juillet 2019

Quand je serai Moins vieux...

Quand je serai
Moins vieux,
J'irai courir
Le marathon
De l'amour.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture