LES POÈMES TOUT NUS

23 janvier 2020

On pourra avoir 100 ans...

On pourra avoir 100 ans
Avec un peu de chance.
On pourra se faire cajoler
Par de jolies infirmières.
On se pissera dessus
Comme des bébés.
On se souviendra du temps
Où la vie était belle,
Mais nous ne le savions pas,
Mais nous ne le savions pas.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


22 janvier 2020

Il joue bien le bougre...

Il joue bien le bougre,
Il joue bien de l’accordéon.
Et les vieux dansent
Comme s'ils avaient 20 ans.
De nouveaux couples se forment.
Il y a même une demande en mariage.
C'est Le dernier tango à Paris.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

21 janvier 2020

Les coïts interrompus...

Les coïts interrompus
Sous-estiment
L'acharnement thérapeutique 
Des enculeurs de mouches
En milieu urbain.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

20 janvier 2020

Tuer ça fume...

Tuer ça fume.
Et ce ne sont pas les allumettes
Qui se noient dans les ruisseaux
Qui pourront me contredire.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

19 janvier 2020

J'ai tout stocké dans un nuage...

J'ai tout stocké dans un nuage,
Tous les chagrins des mauvais jours.
J’attends que le nuage s'en aille,
Mais il reste là, cloué au plafond.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


18 janvier 2020

Une mère, un fils...

Une mère, un fils.
Dialogue impossible.
Les générations se suivent
Et disparaissent.
Anatomie d'un déluge.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

17 janvier 2020

Dieu n'est jamais né...

Dieu n'est jamais né.
Il n'a jamais joué à la marelle.
Il n'a jamais été à l'école.
Il n'est jamais tombé amoureux.
Dieu n'est jamais mort,
Car il n'est jamais né.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

16 janvier 2020

Elle se croit belle...

Elle se croit belle
Et fait l'amour avec les miroirs.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

15 janvier 2020

Dans pas longtemps...

Dans pas longtemps,
Je vais faire ma valise
Et foutre le camp.
On n'est pas né pour l’éternité.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

14 janvier 2020

Tout va bien mourir...

Tout va bien mourir
Et se décomposer
Pour la joie
Des petits et des grands.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

13 janvier 2020

Je hais les poètes...

Je hais les poètes.
Ils se prennent tous au sérieux.
Ils se prennent tous pour Rimbaud.
Ils se croient tous immortels.
Je hais les poètes
Et leurs coups de gueule.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

12 janvier 2020

Une sorcière chevauche un croissant de lune...

Une sorcière chevauche un croissant de lune.
Je demande aux lutins un supplément de vie
Pour rejoindre l'aube qui paraît si loin
Aux hurluberlus insomniaques.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

11 janvier 2020

Je t'ai volé un bisou...

Je t'ai volé un bisou
Et puis un autre
Et puis un autre encore.
Tu fais quoi ?
Tu portes plainte ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

10 janvier 2020

Les branches nues des arbres...

Les branches nues des arbres
Sont difficiles à dessiner
Sur cette feuille blanche
Que le silence glacial
Déchire en mille morceaux.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

09 janvier 2020

Quand deux solitudes se rencontrent...

Quand deux solitudes se rencontrent,
Elles se mélangent et n'en font qu'une.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

08 janvier 2020

Je déclare ouverte la saison des amours...

Je déclare ouverte la saison des amours.
Approchez-vous les filles.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

07 janvier 2020

Belle tigresse...

Belle tigresse,
Je me suis perdu
Dans la jungle
De tes yeux.
Dévore-moi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

06 janvier 2020

En raison d'un mouvement social...

En raison d'un mouvement social,
Presque toutes les lignes du métro
Sont fermées.
Seules restent ouvertes,
Pour les voyageurs de la nuit,
Quelques lignes de coke
De très mauvaise qualité.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

05 janvier 2020

On a beau dire, on a beau faire...

On a beau dire, on a beau faire,
Si tu n'habites pas Neuilly-sur-Seine,
Tu n'es personne, mon frère.
Et tu me fais bien de la peine.
Oh merde !
J'ai failli faire un poème avec les rimes
Comme certains slameurs ringards !
Beurk ! Je l'ai échappé belle ! 

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture

04 janvier 2020

Dans une autre vie, j'habitais avenue Foch...

Dans une autre vie, j'habitais avenue Foch.
J'avais trois bonnes et un majordome.
J'avais un carrosse tout en or.
Puis je suis mort et revenu
Dans un corps de pauvre.
Et je paye l'addition
Pour la belle vie d'avant.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture