14 octobre 2015

Je suis...

Je suis fâché,
Je suis fâché,
Je suis fâché,
Je suis fâché
Avec tout le monde.
Je suis fâché,
Je suis fâché,
Je suis fâché,
Oui, je suis fâché
Avec tout le monde.
On m'a bien eu,
On m'a bien eu
Mais à partir
De maintenant,
Je change
De rôle,
À partir
De maintenant,
C'est moi
Qui encule.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

Posté par Eduardo Pisani à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


13 octobre 2015

Shut up ! C'est tout...

Shut up !
C'est tout
Ce que je connais
Dans la langue
De Shakespeare.
Elle me disait
Shut up !
Le matin,
Elle me disait
Shut up !
L'après-midi,
Elle me disait
Shut up !
La nuit.
Elle me disait
Shut up !
Tout le temps
Et puis
Un jour
Elle m'a dit
Shut up !
Une dernière fois.
J'aimerais
Qu'elle revienne
Pour lui dire
À mon tour
Shut up !

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

12 octobre 2015

Tout s'assombrit...

Tout s'assombrit,
On dirait
Le dernier jour
Du monde
Et les gens
Dans les rues
Marchent
Tout droit
Vers l'abîme.
On est les fils
De qui ?
On est les fils
De Dieu
Ou d'un mauvais
Artiste
Qui a raté
Son œuvre ?
Tout s'assombrit,
Tout s'assombrit
Et il n'y a pas
D'issue
Heureuse
À notre
Lamentable
Parcours.
J'ai envie
De boire
Une limonade,
J'ai envie
De boire
Une limonade.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

11 octobre 2015

Maman, J'ai tout raté...

Maman,
J'ai tout raté...
L'avion,
Le bus,
Le train,
Le tramway.
Maman,
J'ai tout raté...
Le grand amour,
L'argent,
Les Victoires
De la Musique,
Un bel appartement.
Maman,
J'ai tout raté
Mais mon rendez-vous
Avec toi maman,
Je ne veux pas
Le rater.
Alors maman,
Quand je vais crever,
Quand je vais passer
De l'autre côté,
De l'autre côté
Que tu connais
Si bien maman
Depuis longtemps,
Quand je vais passer
De l'autre côté maman,
Fais-moi signe
Maman,
Enfer ou paradis
Je m'en fous,
Pourvu
Que tu sois là
Maman,
Pourvu
Que tu sois là
Maman.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

 

10 octobre 2015

Je marche Les yeux fermés...

Je marche
Les yeux fermés
Au milieu
De la rue.
Un... deux... trois...
Aucune voiture
Ne m'écrase...
Quatre... cinq... six...
J'ouvre les yeux...
Même le diable
Ne veut pas
De moi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


09 octobre 2015

Nos vies Ce sont...

Nos vies
Ce sont
Des gouttes d'eau
Dans l'océan.
On a beau
Chercher
À laisser
Une empreinte
De notre
Passage sur
Terre,
Nos vies
Ce sont
Des mots
Qu'on écrit
Sur le sable
Et même
L'univers
N'est pas éternel
Et si Dieu
Existe,
Il est peut-être
Déjà mort
Il y a
Des milliards
D'années.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

08 octobre 2015

Si de mes Poèmes...

Si de mes
Poèmes,
Tu t'en bats
Les couilles,
Va faire
Un tour
Du côté
De ta vie
Où il pleut
Des cordes
Même
Le mois d'août.
Si de mes
Poèmes
Tu t'en bats
Les couilles,
Va faire
Un tour
Du côté
De ton cœur
Où tes rêves
S'écroulent
Comme des châteaux
De cartes.
Si de mes
Poèmes,
Tu t'en bats
Les couilles,
Va faire
Un tour
Et puis
Reviens
Car j'ai besoin
De toi
Et toi,
Tu as besoin
De moi.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

07 octobre 2015

Mes chères Dames...

Mes chères
Dames,
Mes chères
Demoiselles,
Me voici
À genoux
Devant vous.
Je vous en supplie,
Est-ce qu'il y en a
Une
Parmi vous
Qui pourrait
M'offrir
Une belle histoire
D'amour
Avec plein
De bisous
Et plus
Si affinités ?
Mes chères
Dames,
Mes chères
Demoiselles,
Me voici
À genoux
Devant vous.
Je vous en supplie,
Est-ce qu'il y en a
Une
Parmi vous
Qui pourrait
M'offrir
Une vie
Merveilleuse
Avec plein
De bonheur
Et plus
Si affinités ?
Mes chères
Dames,
Mes chères
Demoiselles,
Me voici
À genoux
Devant vous.
Je vous en supplie,
Est-ce qu'il y en a
Une
Parmi vous
Qui pourrait
M'offrir
La terre entière
Avec plein
De soleil
Et plus
Si affinités ?
Mes chères
Dames,
Mes chères
Demoiselles,
Me voici
À genoux
Devant vous.
Je vous en supplie,
Est-ce qu'il y en a
Une
Parmi vous
Qui pourrait
M'offrir
Tout ça ?
Une,
Ou même deux...
Pourquoi pas ?

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 octobre 2015

Direction Mairie des Lilas...

Direction
Mairie des Lilas,
Prochain train
Dans trois minutes...
Napoléon
Était trop petit,
Il n'aurait
Jamais pu
Jouer au basket...
Qu'est-ce qu'elle est
Bonne
La fille d'à côté...
Quel âge
Elle a ?
20 ans,
Pas plus...
Direction
Mairie des Lilas...
Prochain train
Dans deux minutes...
Y a des cons
Qui détestent
Le foot...
C'est pourtant bien
Le foot,
Ça me rappelle
Toute mon enfance...
Direction
Mairie des Lilas,
Prochain train
Dans une minute...
J'aimerais bien
Lui rouler
Une pelle
À la fille d'à côté.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

05 octobre 2015

Attention Travaux...

Attention
Travaux,
Je refais
Ma gueule.
Attention
Travaux,
J'en aurai
Pour six mois.
Attention
Travaux,
Je ne suis là
Pour personne.
Attention
Travaux,
Je refais
Ma gueule
Et à la fin
Du chantier,
Vous êtes tous
Invités.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

Eduardo Pisani

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE