08 juillet 2018

Aucun Dépassement D'horaire...

Aucun

Dépassement

D'horaire

Sera accepté.

Munissez-vous

De vos hésitations

Pour élargir

La ferveur

Du peuple.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

Les poèmes tout nus

EDUARDO PISANI

Les poèmes tout nus - détail couverture


07 juillet 2018

L'assassin Cherche Une serveuse...

L'assassin
Cherche
Une serveuse
À plein temps.
Se présenter
Au bar
Avec un CV.
L'assassin
Café - Resto - Apéro.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

06 juillet 2018

Ni aux couleurs Ni aux saveurs...

Ni aux couleurs

Ni aux saveurs,

Ni à la splendeur

Ni à la décadence,

Je crois

Que je ne crois plus

En rien.

Faisons

Quand même

La noce.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

05 juillet 2018

Les compteurs S’affolent...

Les compteurs

S’affolent

À l'approche

Des cunnilingus

Chaleureux

De ce début

D'orgie

Où les mésententes

N’empêchent pas

Les croisements

Improbables.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

04 juillet 2018

Au fond Des cales...

Au fond

Des cales,

Les beaux

Navires

Cachent

Leurs précieuses

Marchandises.

Et je me fais

Pirate

Pour tout voler.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE


03 juillet 2018

Je sirote L’été...

Je sirote

L’été

Sur les berges

D'une apocalypse

Annoncée.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

02 juillet 2018

La curiosité Des hélicoptères...

La curiosité
Des hélicoptères
Irrite
Terriblement
Les traiteurs
Japonais,
Car les bruits
Intempestifs
Dérangent
Les sushis
Obsolètes. 

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

01 juillet 2018

Je vais remplir Ce carnet...

Je vais remplir

Ce carnet

Avec des larmes

Et des poèmes,

Avec des paroles

Banales 

Qui sonnent bien

À l'oreille. 

Et puis,

Ce carnet,

Je vais 

L'oublier

Sur la table 

D'un bistrot

Comme on oublie

Les parapluies.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

30 juin 2018

Aussi beau Qu'un tableau De Rembrandt...

Aussi beau

Qu'un tableau

De Rembrandt

Est ton malheur.

Accroche,

Accroche,

Accroche,

Accroche ton malheur.

Il est aussi beau

Qu'un tableau

De Rembrandt.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE

29 juin 2018

Deux chasseurs, Un bison...

Deux chasseurs,

Un bison...

Une balle perdue

Du premier

Chasseur

Touche

En plein cœur

Le deuxième

Chasseur.

Le bison

S'enfuit. 

L'histoire

Pourrait

S’arrêter là,

Et finalement,

Elle s’arrête là.

Eduardo Pisani

 

LES POÈMES TOUT NUS

LES POÈMES TOUT NUS

EDUARDO PISANI

LES POÈMES TOUT NUS - DÉTAIL COUVERTURE